Divers : Neuf mois de prison avec sursis pour Larpe

le
0
Divers : Neuf mois de prison avec sursis pour Larpe
Divers : Neuf mois de prison avec sursis pour Larpe

Sud-Ouest rapporte mardi que l'ancien coureur professionnel Mickaël Larpe a été condamné par le tribunal d'Angoulême à une peine de neuf mois de prison avec sursis pour son implication dans une affaire d'EPO et d'hormones de croissance datant de 2009. Il avait été contrôlé positif à la première substance deux jours avant Cholet-Pays de la Loire et encouru une suspension de deux ans, avant de recourir en amateur. Il n'a pas été le seul membre de sa famille à subir une sanction judiciaire puisque son frère Sébastien et son père Michel, impliqués dans l'organisation de la prise de ces produits, ont reçu tous les deux six mois de sursis. Un ancien infirmier militaire, Laurent Dibling, qui a été fournisseur dans la même période, a écopé de la même peine. Les trois Larpe doivent en outre subir une mise à l'épreuve de deux ans et indemniser l'AFLD et la FFC.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant