Divers : Mosley poursuit Google

le
0
Divers : Mosley poursuit Google
Divers : Mosley poursuit Google
Max Mosley, ancien président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), a poursuivi Google Angleterre qu'il accuse de continuer de diffuser des photos d'une orgie à laquelle il avait participé.

Max Mosley a décidé de poursuivre Google Ink et Google Royaume-Uni devant la Haute Court de Londres, ce mardi. L'ancien président de la FIA reproche à l'entreprise américaine de ne pas avoir fait disparaître des images d'une orgie sadomasochiste avec des prostituées à laquelle il avait participé et qui avaient été diffusées par l'ancien quotidien britannique « News of the world ». En 2008, l'homme de 74 ans, fils du dirigeant fasciste britannique Oswald Mosley, avait obtenu des dommages après que la Haute Court avait confirmé que l'orgie n'avait pas de connotation nazie. « Google devrait fonctionner selon la loi et non en vertu de ses propres normes de développement, a-t-il déclaré. Vous ne pouvez vous permettre d'ignorer les décisions de nos tribunaux. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant