Divers : Maracineanu candidate au poste de DTN

le
0
Divers : Maracineanu candidate au poste de DTN
Divers : Maracineanu candidate au poste de DTN
A 39 ans, la championne du monde 1998 du 200m dos a décidé de se porter candidate au poste de Directeur technique national de la natation française, en remplacement de Lionel Horter, qui a démissionné en septembre.

Et si l'ancienne pensionnaire du Mulhouse Olympic Natation succédait à l'actuel entraîneur du Mulhouse Olympic Natation au poste de Directeur technique national de la Fédération française de natation ? Roxana Maracineanu annonce ce lundi dans L'Equipe qu'elle s'est portée candidate pour remplacer Lionel Horter, qui a démissionné le 15 septembre dernier. « Je me suis dit que je devrais tenter ma chance, affirme la championne du monde 1998 du 200m dos. Avec ce que j'ai fait au niveau associatif dans mon petit coin ces cinq dernières années (notamment auprès des enfants, et des femmes après leur accouchement, ndlr), je me dis que c'est peut-être le moment pour la Fédération française de démocratiser la natation, d'aller vers un autre type de public. J'ai eu l'occasion de faire partie d'un programme ministériel, "apprendre à nager", et je me suis rendu compte que, pour le ministère, c'était une mission tout aussi importante que le haut niveau. Je pense que c'est ce qu'on peut attendre aujourd'hui d'un DTN. »

Bac+5 en management

Aujourd'hui âgée de 39 ans, la native de Bucarest estime qu'elle a toutes les compétences pour accéder à ce poste capital. « Je n'ai pas le statut de cadre technique, mais le poste est ouvert. Après ma carrière sportive j'ai eu un diplôme bac+5 en management. Une Fédération, c'est complexe, avec les salariés, les élus et les cadres techniques, et je me dis que mes études et mon expérience peuvent m'aider ». Jamais une femme n'a été DTN de la natation française jusqu'à maintenant. C'est peut-être l'occasion de changer, insiste la première Française championne du monde de l'histoire. « L'encadrement de l'équipe de France, les dirigeants des clubs sont des hommes. Je pense que si la France a désormais du mal à exister au niveau féminin, c'est qu'il faut aussi que la parole des femmes soit entendue et mise en avant. Je suis tout à fait consciente que ma candidature porte ça aussi et je suis fière de la revendiquer. »

Le ministère des Sports tranchera

Selon L'Equipe, une dizaines de candidats auraient postulé pour devenir DTN. Ils seront auditionnés lors des championnats de France en petit bassin de Montpellier (20-23 novembre). Le ministère des Sports désignera ensuite l'heureux(se) élue(e).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant