Divers : Les recherches de Laurent Bourgnon interrompues

le
0
Divers : Les recherches de Laurent Bourgnon interrompues
Divers : Les recherches de Laurent Bourgnon interrompues

Le Haut-commissariat de la République en Polynésie française a annoncé dimanche l'interruption des recherches de Laurent Bourgnon, quatre jours après la disparition du navigateur.

Les recherches suite à la disparition en mer de Laurent Bourgnon vont être interrompues. Le Haut-commissariat de la République en Polynésie française a annoncé cette décision dimanche, soit quatre jours après la disparition du navigateur après une plongée dans le lagon de l’atoll de Toau, aux Tuamotu.

Dans son communiqué, le Haut-commissariat précise qu’Yvan Bourgnon, arrivé sur zone, va poursuivre « des actions de recherches ponctuelles » à partir du catamaran de son frère, le Jambo. L’hypothèse la plus probable reste un accident de plongée sans remontée du plongeur, a assuré le MRCC, organisme chargé des recherches.

Communiqué du Haut-commissariat de la République

Les recherches qui ont été entreprises ce jour, toujours sous la coordination du MRCC, avec des moyens nautiques de Fakarava, ainsi que le bateau Jambo et ses deux annexes, sont restés une nouvelle fois vaines.

Aujourd’hui, au terme de cinq jours consécutifs de recherche, à l’aide de moyens aériens et maritimes, l’hypothèse d’un accident de plongée, sans remontée du plongeur, reste donc la plus probable.

Compte tenu de l’excellente qualité météorologique propice aux recherches, de la qualité des investigations nautiques et aériennes qui ont été réalisées sur les zones de recherches, compte tenu également de la connaissance précise de la position initiale et des horaires de la plongée, de la concordance des différents calculs de dérives (théorique et locale), et aussi des équipements visibles portés par M. Laurent Bourgnon lors de sa disparition (combinaison orange et jaune sur fond noir et parachute de remonté orange), le MRCC considère que la poursuite des recherches serait vaine. Dès lors, le Haut-commissariat de la République en Polynésie française a confirmé ce jour l’interruption des recherches par moyens dirigés.

Le MRCC, outre l'engagement des moyens aériens mis en œuvre par l’État, souhaite souligner la mobilisation exemplaire des clubs de plongée et des moyens nautiques volontaires du secteur de Fakarava qui se sont bénévolement associés à ces recherches, en complément de l’embarcation mobilisée par la fédération d'entraide polynésienne de sauvetages en mer. Leur intervention rapide, leur mobilisation et leur parfaite connaissance des lagons ont fortement contribué à la qualité des investigations entreprises dans les zones de recherche.

Le « Jambo » et ses bateaux annexes resteront sur place, pour poursuivre des actions de recherches ponctuelles à l’initiative M. Yvan Bourgnon, frère de M. Laurent Bourgnon.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant