Divers : Le ministère enquête sur l'échec de la Fédé des Sports de glace

le
0
Divers : Le ministère enquête sur l'échec de la Fédé des Sports de glace
Divers : Le ministère enquête sur l'échec de la Fédé des Sports de glace

Patinage artistique, patinage de vitesse, short-track, luge, skeleton, bobsleigh? Que ce soit à Vancouver en 2010 ou à Sotchi en 2014, la France n'a remporté aucune médaille dans ces disciplines, réunies au sein de la Fédération des sports de glace. La ministre des Sports Valérie Fourneyron a donc décidé de lancer une mission au sein de la FFSG, via l'Inspection générale jeunesse et sports.

Communiqué du ministère des Sports

« Valérie FOURNEYRON, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire et de la Vie associative, a reçu aujourd'hui Didier GAILHAGUET, président de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG).  Cet entretien s'inscrit dans le processus normal d'analyse mené, avec l'ensemble du mouvement sportif, pour établir le bilan de l'olympiade 2010-2014. Les enseignements de ce nécessaire travail collectif, mené en concertation avec la mission d'optimisation de la performance (MOP) de l'INSEP, serviront à préparer les conventions d'objectifs pluriannuelles signées entre les fédérations de sports d'hiver et le ministère pour l'olympiade 2014-2018.

Lors de cet entretien, la ministre a informé le président GAILHAGUET du lancement prochain d'une mission de l'Inspection générale Jeunesse et Sports (IGJS) au sein de la FFSG.

Compte tenu, à la fois, des performances mitigées de la fédération depuis de nombreuses années (satisfaisantes en championnats du monde et d'Europe, mais décevantes aux Jeux Olympiques), des améliorations survenues dans la situation financière de la fédération, mais aussi des conflits internes rendus publics par voie de presse au cours des dernières semaines, la mission devra apporter à la ministre un éclairage et des préconisations sur d'éventuelles évolutions organisationnelles. Outre les investigations classiques de l'IGJS, les points suivants feront donc l'objet d'une attention particulière :

- Les conditions nécessaires au développement de chacune des disciplines relevant de la fédération ;- L'encadrement technique au sein de la fédération ;- L'articulation entre les activités des structures privées et structures inscrites au Parcours d'Excellence Sportive de la fédération ;- La gouvernance, notamment les relations de la fédération avec ses structures déconcentrées et ses clubs.Le rapport définitif de l'IGJS sera remis à la ministre à la fin du second trimestre 2014. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant