Divers : Jacques Monclar surpris par l'arrêt de la rencontre entre Paris et Gravelines

le
0
Divers : Jacques Monclar surpris par l'arrêt de la rencontre entre Paris et Gravelines
Divers : Jacques Monclar surpris par l'arrêt de la rencontre entre Paris et Gravelines

86-78 pour le Paris-Levallois et il reste 8 secondes à jouer. Une échauffourée débute sur le parquet de la salle Pierre de Coubertin entre Yannick Bokolo et Daniel Ewing avant une escalade qui verra notamment Jawad Williams étrangler le Gravelinois John Holland. De quoi pousser les arbitres à stopper la rencontre, définitivement. Une décision qui surprend le directeur sportif du club de la capitale, Jacques Monclar : « C'est déjà arrivé dans le basket français, il y a déjà eu des bagarres générales. Mais c'est la première fois que le match ne va pas à son terme, affirme « The Voice » sur les ondes de RMC ce dimanche. C'est ce qui nous surprend, je parle au nom du club. Il y avait, à notre sens, de quoi finir le match parce que certains joueurs ont eu un comportement exemplaire et qu'il restait 7''09 à jouer, que nous étions en possession de la balle avec 8 points d'avance. En général, on n'a pas intérêt à déclencher une baston lorsqu'on est en tête », explique l'ancien entraîneur antibois sous-entendant que le BCM Gravelines-Dunkerque aurait eu un intérêt plus important à faire dégénérer le match. En attendant, la rencontre devrait passer entre les mains de la Ligue et des sanctions pourraient tomber à l'encontre des deux formations.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant