Divers : Guillemot dément avoir reçu un mandat d'arrêt

le
0
Divers : Guillemot dément avoir reçu un mandat d'arrêt
Divers : Guillemot dément avoir reçu un mandat d'arrêt

On a connu des préparatifs de tour du monde en solitaire plus tranquilles? Marc Guillemot vit actuellement des heures difficiles, à 34 jours du départ du Vendée Globe. Le skipper de Safran est dans le viseur de la justice anglaise pour avoir « coupé le rail entre Calais et Douvres » en mai dernier lors de sa tentative de record du Tour des Iles britanniques. « Ils ont débordé la zone côtière qui leur paraissait dangereuse à cause de la présence d?un grand nombre de bateaux de pêche, précise son avocat dans les colonnes de Ouest-France samedi. Ils ont donc pendant quelques heures franchi les limites de séparation du trafic dans le Nord - Pas-de-Calais. (?) L?infraction est bien mineure, elle n?a fait de tort à personne, n?a mis la vie de personne en danger, et tout a été fait à bord pour assurer la veille. Il y a tous les jours des gens qui passent à la voile dans le dispositif de séparation du trafic, que ce soit au Nord ou à Ouessant. Si on devait tous les poursuivre, on ne ferait que ça. »

Toujours est-il que le skipper français était convoqué à Southampton, mardi dernier, pour une première audience. Guillemot s?est fait représenter par son avocat, qui assure être « tombé sur un juge qui aurait déclaré : ??Le Vendée Globe est une petite course. Une promenade. On ne voit pas en quoi il y passerait tout son temps?? ». Ce jour-là, le juge avait annoncé qu?il allait délivrer un mandat d?arrêt international à l?encontre de Guillemot, qui dit n?avoir rien reçu. « Dans ma vie, j?ai fait des trucs bien. D?autres qui l?étaient moins. Mais je ne me suis jamais débiné. Et je n?ai pas l?intention de le faire aujourd?hui », explique Guillemot, avant de reconnaître : « Ça me mine ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant