Divers : Bartali " Juste parmi les nations "

le
0
Divers : Bartali " Juste parmi les nations "
Divers : Bartali " Juste parmi les nations "

Déjà au firmament de l'histoire de son sport grâce à ses victoires dans le Tour de France 1938 et 1948 et ses triomphes dans le Giro en 1936, 1937 et 1946, Gino Bartali est entré dans la grande Histoire lundi en étant reconnu « Juste parmi les nations », une distinction décernée à plus de 24 000 personnes dans 44 nations depuis 1963 par Yad Vachem, mémorial consacré au souvenir et à l'étude de la Shoah.

Le coureur de Ponte a Ema, près de Florence, avait activement contribué à sauver des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale en profitant de son statut d'icône dans son pays pour faire passer des informations capitales à un réseau de sauvetage. « Pendant l'occupation allemande de l'Italie (à partir de septembre 1943), Bartali, un fervent catholique, faisait partie d'un réseau de sauvetage conduit par le rabbin de Florence Nathan Cassuto conjointement avec l'archevêque de Florence le cardinal Elia Angelo Dalla Costa, a expliqué Yad Vachem dans un communiqué. Gino Bartali servait de messager au réseau, dissimulant des documents falsifiés dans sa bicyclette et les transportant entre les villes, sous le couvert de son entraînement. Bartali a sciemment risqué sa vie pour sauver des Juifs. »

Décédé en 2000 à l'âge de 85 ans, le quadruple champion d'Italie (1935, 1937, 1940, 1952) n'avait jamais évoqué ce pan de son existence.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant