Distribution: les prix se stabilisent en 2015 après deux années de baisse

le
1
(Niki Love/shutterstock.com)
(Niki Love/shutterstock.com)

(AFP) - Le coût du panier moyen des consommateurs sur les produits de consommation courante a eu tendance à se stabiliser en 2015, après deux années consécutives de baisse, selon le baromètre annuel publié mardi par Familles Rurales et la Croix.

L'association de consommateurs étudie depuis 2006 l'évolution des prix de 35 produits de tous les jours (boissons, biscuits, produits laitiers, lessives, produits d'hygiène...), à l'exception des produits ultra-frais (fruits et légumes, viande...), vendus en grandes surfaces et dans les commerces de proximité.

En 2015, le panier moyen a atteint 135,59 euros, soit une hausse de 0,37% par rapport à 2014.

2015 a été "marqué par un début d'année inflationniste suivi d'une baisse du prix moyen à partir de mai. Ainsi, un même panier coûte 0,48% moins cher en novembre qu'en janvier", note Familles Rurales.

Ces évolutions traduisent l'impact de l'inflation générale et les effets de la guerre des prix dans la grande distribution qui, après deux années de bataille féroce, tend à arriver depuis quelques mois à un certain équilibre des forces entre acteurs, conduisant à des mouvements moins importants sur les prix de fond de rayon.

"2015 semble marquer une pause dans la guerre des prix", estime ainsi Familles Rurales.

En 2014, le panier moyen avait baissé de 0,13% par rapport à 2013, après un recul de 1,32% de 2012 à 2013.

Sur les dix dernières années, le prix moyen du panier a progressé de 4,55%, "soit une hausse très modérée sur le long terme comparativement à l'inflation cumulée depuis 2006 (+13,7%)", souligne l'association.

Entre 2014 et 2015, même si les évolutions restent modestes, les marques nationales (MN) - celles sur laquelle la guerre des prix avait été concentrée - tendent à remonter le plus (+0,65%, à 131,24 euros), alors que les tarifs des marques distributeurs (MDD) et des premiers prix augmentent respectivement de 0,25% (179,56 euros) et 0,22% (95,96 euros).

Les disparités restent toutefois importantes selon les différents produits: les biscuits et confiseries chocolatées sont franchement orientés à la hausse (+4,34% en MDD, +12,65% en 1er prix), tandis que les aliments pour animaux régressent (-4,73% en MN, -3,2% en MDD).

Par type de magasins, les supermarchés apparaissent les moins chers pour les marques nationales et les MDD en 2015, tandis que les hypers sont les plus avantageux pour les premiers prix (panier à 90,31 euros) dépassant même les hard-discounters (panier à 102,29 euros).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta il y a 11 mois

    des f .ous,donc.