Distribution de la presse : pas de gel sur les transferts de titres

le
0
Une réflexion va s'engager sur les règles de préavis des titres qui souhaitent quitter leur messagerie.

Mi-figue, mi-raisin, la première décision rendue mercredi par l'Autorité de régulation de la distribution de la presse (ARDP) n'arrange pas totalement les affaires de Presstalis mais pose un nouveau cadre de travail pour l'avenir de la distribution de la presse en France.

En difficulté, alors qu'elle vient d'adopter un plan stratégique visant un retour à l'équilibre en 2015, la messagerie Presstalis (ex-NMPP) s'était émue, fin 2011, du départ programmé de plusieurs titres de Mondadori France (Grazia, Biba et Top Santé) et de l'hebdomadaire Le Point pour son concurrent des Messageries lyonnaises de presse (MLP). Estimant que ces défections pouvaient remettre en cause son plan de redressement, la messagerie avait saisi le Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP), autorité garante du bon fonctionnement de la distribution de la presse, qui, le 22 décembre, avait proposé un gel des transferts.

«Phase constructive»

Les transferts de Mondadori, déjà opérés, et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant