Dispositifs de réorientation en première année d'université

le
0
Valérie Pécresse, en visite à Metz, présente ce nouveau volet du plan «réussir en licence».

Julien est étudiant en première année d'études de santé à l'université du Maine. Mais il doit se rendre à l'évidence : ses résultats au concours du mois de janvier l'obligent à envisager une réorientation. Jusqu'à présent, ce genre de cas, fréquent à l'université, et pas seulement dans les études de santé, se soldait par un retour à la case départ, et une inscription, à la rentrée suivante, en première année d'une autre filière, avec toutes les difficultés administratives que comportait l'exercice.

Mais, en cette année 2011, Julien est au contraire pris en charge par son université, qui lui propose un suivi pour une réorientation en licence de sciences et vie de la terre, d'informatique, de droit ou de physique-chimie, suivant ses notes et sa motivation. De sorte qu'en septembre 2011, il intégrera directement la deuxième année de licence, et ne perdra pas une année. «C'est inappréciable pour moi, explique-t-il avec soulagement, parce que mes parents

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant