Disparition d'une espèce de tortue géante

le
0
La tortue retrouvée morte dimanche sur l'une des îles Galapagos avait plus de cent ans et n'avait pas de descendance. La cause de sa mort est inconnue.

«Georges le Solitaire», un symbole des espèces en voie de disparition a été retrouvé mort dimanche par un ranger du Parc national des îles Galapagos. Cette tortue mâle, d'un âge estimé à plus de cent ans, était la dernière représentante de l'espèce Geochelone nigra abingdonii, qui fait partie du complexe des dix espèces de tortues géantes des Galapagos, qui peuvent vivre jusqu'à 200 ans et pèsent plus de 200 kg.

«Georges le solitaire» (El Solitario Jorge) avait été découvert en 1972 sur l'île de Pinta, l'une des plus petites de l'archipel des Galapagos dans le Pacifique, alors que les scientifiques pensaient que cette espèce de tortue découverte en 1877 était éteinte depuis longtemps. Toutes les tentatives pour assurer sa reproduction avaient échoué malgré l'introduction dans son enclos en 1993 de deux tortues femelles, génétiquement proches et originaires de l'île d'Espanola, une autre île des Galapagos.

Deux femelles dans son enclos

Les scientifiques

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant