Disparition d'Agnès : un corps retrouvé

le
0
Un adolescent de 17 ans, qui a un passé judiciaire, est auditionné par les gendarmes depuis jeudi. Il a reconnu s'être promené avec la jeune fille près du secteur de sa disparition et l'avoir «bousculée».

Macabre découverte vendredi soir dans les bois de Chambon-sur-Lignon. À la nuit tombée, les gendarmes mobilisés pour retrouver Agnès, une collégienne de 13 ans disparue depuis mercredi dernier en Haute-Loire, ont découvert un corps calciné près du collège Cévenol International où était scolarisée l'adolescente.

Ce sont les indications d'un autre adolescent, âgé de 17 ans et placé en garde à vue depuis jeudi, qui ont conduit les enquêteurs vers la zone où se trouvait le corps. «Il se trouve à l'endroit désigné», une zone boisée escarpée, a déclaré le procureur du Puy-en-Velay, René Pagis, précisant que l'agression sexuelle ou la consommation de psychotropes n'étaient pas établies. Des objets de la victime, retrouvés sur place, sont également en cours d'identification.

Agnès était entrée au Collège-Lycée Cévenol International depuis la fin de la dernière année scolaire.
Agnès était entrée au Collège-Lycée Cévenol International depuis la fin de la dernière année scolaire. Crédits photo : GENDARMERIE NATIONALE/AFP

Le camarade de la jeune

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant