Disparition d'Agnès : un corps calciné retrouvé

le
0
Un adolescent de 17 ans, qui a un passé judiciaire, est auditionné par les gendarmes depuis jeudi. Il a reconnu s'être promené avec la jeune fille près du secteur de sa disparition et l'avoir bousculé.

Un corps calciné, qui pourrait être celui d'Agnès, la collégienne de 13 ans disparue depuis mercredi en Haute-Loire, a été retrouvé vendredi soir par les gendarmes à proximité du Chambon-sur-Lignon, a annoncé le procureur du Puy-en-Velay, René Pagis. Les recherches s'étaient concentrées en début de soirée dans la forêt située près du collège où était scolarisée la jeune fille, sur les indications du lycéen placé en garde à vue dans cette affaire.

Ce dernier, élève en classe de première au collège-lycée Cévénol, au Chambon-sur-Lignon, est auditionné par la gendarmerie depuis jeudi. Il a reconnu s'être promené avec Agnès avant sa disparition. Selon le procureur, il a aussi reconnu l'avoir bousculé. «Reste à savoir dans quel créneau horaire», a déclaré un gendarme sur place. Cet aveu «nous pousse à faire des vérifications sur le terrain», a-t-il ajouté. Les recherches se concentrent sur un bois, où Agnès et lui se seraient rendus. Les vols

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant