Disneyland Paris embauche 8 000 CDD et CDI

le
0
Disneyland Paris embauche 8 000 CDD et CDI
Disneyland Paris embauche 8 000 CDD et CDI

Euro Disney vient de lancer sa tournée de recrutement de saisonniers à travers des pays de l'Union européenne pour ses parcs de loisirs, hôtels et restaurants de Disneyland Paris. Ils emploient quelque 15 000 salariés au cœur du Val-d'Europe, en Seine-et-Marne.

 

Ce programme propose 8 000 contrats, CDD et CDI, d'ici à mars 2017. Des contrats opérationnels qui s'adressent à des postulants débutants ou expérimentés, âgés de 18 ans minimum, avec un sens aiguisé du service, à l'aise en français comme en anglais. Les postes à pourvoir concernent les métiers de l'accueil et de l'hôtellerie, de la vente, de l'animation des parcs et de la restauration.

 

Tournée Européenne

 

Le Casting Tour (« tournée d'auditions » en français) offre la possibilité de décrocher un CDD ou un CDI mais également de bénéficier d'un programme de formation en alternance appelé Disneyland Paris Learning Program.

 

Habituellement, le premier employeur monosite de France et le plus important employeur privé de Seine-et-Marne recrute 60 % de ses salariés en France et les autres à l'étranger. Pour cette nouvelle campagne, l'entreprise a démarré sa tournée à la rencontre de ses candidats en Europe. Les premières étapes ont eu lieu à Dublin (Irlande) et à Bologne (Italie) durant le mois d'octobre. Suivront des sessions à Athènes (Grèce) à la mi-novembre.

 

« En tant que leadeur européen dans le secteur du tourisme, Disneyland Paris recherche des talents multiculturels soucieux de faire vivre la magie Disney à l'ensemble de nos visiteurs venus de tous les pays du monde », explique Daniel Dreux, vice-président des ressources humaines du groupe Euro Disney. Si la majorité des millions de visiteurs qui se pressent chaque année vers la première destination touristique européenne sont français, de très nombreux touristes britanniques, espagnols, italiens ou originaires du Benelux se pressent chaque année dans le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant