Disneyland, discret eldorado de l'artisanat français

le
0
À Disneyland Paris, toutes les devantures sont réalisées dans les règles de l'art par des peintres en lettres avant d'être dorées à l'or fin.
À Disneyland Paris, toutes les devantures sont réalisées dans les règles de l'art par des peintres en lettres avant d'être dorées à l'or fin.

Avec son pinceau et sa palette à dorer, Céline van Oost s'affaire à restaurer l'éclat du porte-menu de l'auberge de Cendrillon. Autour d'elle, des pots de pigments, des boîtes de vernis et quelques pinceaux ornent les étagères de l'atelier qu'elle partage avec Jean-Pierre Martin, peintre en lettres. Des artisans du coin de la rue ? Pas du tout. Ce sont les petites mains de Disneyland Paris, qui travaillent dans l'ombre des 15 millions de visiteurs venant chaque année s'amuser au royaume de Mickey. Comme eux, ils sont 1 400 appartenant à une trentaine de corps de métier ? parfois rares et insolites tel le chaudronnier ou le sculpteur sur légumes ? à oeuvrer tous les jours à la maintenance du célèbre parc d'attractions.

Qualité artisanale, quantité industrielle

Pour terrain de jeu, les artisans règnent sur 6 500 mètres carrés d'entrepôts. De prime abord, rien ne laisse présager que sous la tôle austère du bâtiment se niche une succession de charmants petits ateliers. À Disneyland Paris, le temps n'a pas de prise. « Le parc est tout aussi resplendissant que lors de son ouverture en 1992 », explique Jean-Pierre Martin. « De la moquette des hôtels au porte-menu des restaurants, en passant par la devanture des attractions, tout est en permanence restauré par nos soins », poursuit-il. Au royaume de Mickey, l'accroc, la tâche ou l'égratignure n'ont pas droit de cité. Pour rafraîchir tapisseries, vitraux et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant