Disney : «Les réseaux sociaux dopent la télé»

le
0
INTERVIEW - Anne Sweeney, coprésidente de la branche médias du géant américain, a été élue personnalité de l'année au Mipcom de Cannes.

Disney présente ses nouvelles séries au Marché international des contenus audiovisuels.

LE FIGARO. - Vous avez signé avec Apple dès 2005, proposé vos séries en ligne sur l'iPad. Quel enseignement en tirez-vous ?

Anne SWEENEY. - 2004 était une année faste puisque ABC sortait Grey's Anatomy, Desperate Housewives et Lost. Mais le lendemain de la diffusion du dernier épisode de Desperate Housewives, un de mes collaborateurs m'a apporté le DVD piraté de l'épisode, déjà en circulation avec une qualité de son et d'image exceptionnelle. Nous avons compris que rien ne pourrait arrêter ce virus. La vente des épisodes sur Apple en 2005 puis la diffusion, en 2006, de nos épisodes financée par la pub sur ABC.com dès le lendemain ont été deux vraies opportunités. Aujourd'hui, nous ne cessons de développer de nouveaux services aux États-Unis et dans le monde, avec Free en France où nous avons lancé ABC tek et Disney tek ou encore ABC on demand en Angleterre. La tech

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant