Disney : la machine à cash des franchises

le
0
Avec « Pirates des Caraïbes », « Toy Story », « Iron Man » et maintenant « Star Wars », le géant mondial des médias peut sortir chaque année deux à trois blockbusters mondiaux et en récolter les fruits pendant trois ans. » Disney rachète «Star Wars» pour 4 milliards de dollars

En mettant la main sur Lucasfilm, Disney poursuit sa stratégie d'industriel de l'entertainment. Longtemps le studio a vécu avec la glorieuse incertitude du succès ou non des films unitaires. Un modèle fait de quelques hauts et de beaucoup de bas.

Au milieu des années 1990, les productions de Disney traversaient une période de creux et le géant des médias lorgnait sur un studio plus agile que lui, Pixar, dirigé par Steve Jobs. Après une longue bataille, Disney a mis la main sur Pixar en 2006 en déboursant 7,4 milliards de dollars. Depuis lors, Disney poursuit une stratégie très simple: posséder un catalogue très large de personnages récurrents, qui sont autant de marques mondiale...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant