Disney développe des haut-parleurs interactifs imprimés en 3D

le
0
Disney développe des haut-parleurs interactifs imprimés en 3D
Disney développe des haut-parleurs interactifs imprimés en 3D

Les scientifiques de Disney Research ont développé un moyen de créer des haut-parleurs interactifs électrostatiques dans presque toutes les formes, grâce à une nouvelle méthode d'impression en 3D.Des haut-parleurs de n'importe quelle forme, du canard en plastique à la spirale abstraite, peuvent être facilement fabriqués, grâce à la technologie dévoilée durant la Conference on Human Factors in Computing Systems (CHI) qui s'est achevée la semaine dernière à Toronto. Comme les hauts parleurs peuvent produire des sons sur toute la surface de l'objet, cette technologie pourrait également être utilisée pour ajouter du son aux jouets.

Puisque les hauts parleurs peuvent à la fois produire des sons audibles et des ultrasons inaudibles, les objets peuvent être identifiés et suivis à la trace pour pouvoir être intégrés dans des jeux. Selon Disney, un feedback tactile serait également envisageable.

Cette technologie a d'abord été étudiée dans les années 1930, mais elle n'a jamais été largement adoptée. Elle se compose d'un mince diaphragme conducteur et d'une plaque d'électrode séparés par une couche d'air.

Un signal audio est amplifié en haute tension et il est appliqué à l'électrode. Une force électrostatique se développe entre l'électrode et le diaphragme, ce qui cause la déformation de ce diaphragme et la production d'un son.

Le haut-parleur offre une réponse étendue dans les fréquences graves profondes mais il peut également produire des sons haute fréquence comme le pépiement des oiseaux ou des bips créés par ordinateur jusqu'à 60 décibels.

"D'ici cinq à dix ans, une imprimante 3D capable d'utiliser des matériaux conducteurs pourrait créer le morceau entier", déclare Yoshio Ishiguro, un membre de Disney Research, qui, avec Ivan Poupyrev, a développé cette méthode.

"De plus, elle peut générer des sons sur toute la surface du haut-parleur", ajoute Ishiguro. "Cela rend possible non ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant