Discussions mercredi à Bruxelles sur les sanctions contre Moscou

le
0

BRUXELLES, 9 septembre (Reuters) - Les pays de l'Union européenne discuteront mercredi de la mise en place d'un nouveau train de sanctions adopté lundi à l'encontre de la Russie, accusée d'alimenter l'instabilité dans l'est de l'Ukraine, annonce mardi la Commission européenne. Souhaitant donner une chance à la trêve, le président de la Commission européenne, Herman van Rompuy, a précisé que la mise en oeuvre de ces mesures interviendrait dans quelques jours en tenant compte de la situation sur le terrain, le temps de voir si le cessez-le feu adopté vendredi est respecté. "Le train de sanctions a été adopté, nous devons à présent organiser une réunion demain (mercredi) lors de laquelle nous reviendrons sur le dossier, notamment sur l'évaluation du respect du cessez-le-feu et du plan de paix, a déclaré Maja Kocijancic, porte-parole de la Commission. Les nouvelles sanctions prévoient que les groupes pétroliers et bancaires publics russes soient privés d'accès aux marchés financiers européens. Elles allongent également la liste des personnalité à qui il est désormais interdit d'entrer sur le territoire de l'Union et dont les actifs européens seront gelés. Les mesures prévoient enfin l'interdiction de la vente à la Russie d'un certain nombre de marchandises susceptibles d'avoir un usage à la fois civil et militaire. (Jan Strupczewski et Robin Emmott, Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant