Discussions entre Pékin et les taliban afghans, dit Kaboul

le
0

NEW DELHI, 13 mars (Reuters) - La Chine a demandé aux taliban d'engager des pourparlers directs avec Kaboul lors de discussions avec les islamistes afghans, a déclaré vendredi Abdullah Abdullah, chef de l'exécutif afghan. Les Chinois ont eu "une, deux ou trois" sessions de discussions avec les taliban ces derniers mois, a dit Abdullah lors d'une conférence à New Delhi organisée par un groupe de presse indien. "Ils ont demandé aux taliban de mener des pourparlers directs avec le gouvernement afghan et c'est un bon message", a poursuivi le dirigeant afghan, ajoutant qu'il ignorait quel serait le résultat des efforts de médiation de Pékin. Cette semaine, le ministère chinois des Affaires étrangères a démenti des informations sur une rencontre le mois dernier à Islamabad, au Pakistan, entre des diplomates chinois et des représentants des taliban. "Cela ne correspond pas à la réalité", a dit un porte-parole. Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite en février au Pakistan, avait offert les services de son pays pour tenter de relancer les discussions de paix avec les taliban afghans. Les discussions entre Kaboul et les insurgés islamistes sont au point mort depuis que les taliban ont tenté d'ouvrir en 2013 une représentation au Qatar, provoquant la colère du gouvernement afghan. (Frank Jack Daniel, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant