Discussions de paix dans quelques jours en Libye, dit l'Onu

le
0

TRIPOLI, 2 février (Reuters) - Des discussions de paix entre les différentes factions et les deux gouvernements rivaux débuteront dans quelques jours en Libye, a déclaré lundi l'envoyé spécial de l'Onu dans ce pays, Bernardino Leon. Le mois dernier, des pourparlers organisés à Genève n'ont pas permis d'aboutir à un accord, les autorités installées à Tripoli, non reconnues par la communauté internationale, exigeant que les discussions se déroulent en territoire libyen. "Il a été convenu de tenir la prochaine session de discussions de paix dans quelques jours en Libye", a dit Bernardino Leon après avoir rencontré à Tripoli des responsables du Congrès général national (CGN), l'ancien Parlement libyen. La date et le lieu exact des prochaines négociations n'ont pas été précisés pour l'instant. Avant le début des pourparlers, l'Onu va contacter les différents chefs militaires pour obtenir un cessez-le-feu, a ajouté Bernardino Leon. La première session de négociations avait été organisée en septembre dernier à Ghadamès, dans le sud du pays, sans résultat. Plus de trois ans après la chute de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, la Libye a deux gouvernements rivaux, l'un établi dans la capitale par la milice "Aube libyenne", l'autre réfugié depuis août dernier dans l'est du pays, dirigé par Abdallah al Thinni et seul reconnu par la communauté internationale. (Ahmed Elumami, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant