Discussion entre l'UE et la Russie sur le gaz jeudi

le
0

(Actualisé avec ouverture d'un gazoduc de l'UE vers l'Ukraine, quatre derniers paras) BRUXELLES, 2 septembre (Reuters) - L'Union européenne et la Russie auront des discussions techniques jeudi pour tenter de résoudre la crise sur le tarif des livraisons de gaz russe à l'Ukraine, a déclaré mardi le commissaire européen à l'Energie, Günther Oettinger. "Nous allons d'abord avoir une réunion technique au niveau des experts entre mes services et la Russie le jeudi 4 septembre à Bruxelles", annonce Günther Oettinger dans un communiqué. Cette réunion sera le prolongement de la rencontre vendredi dernier à Moscou entre le commissaire européen et le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak. Elle est destinée à analyser en détail les conséquences chiffrées de la hausse des tarifs imposée par la Russie à l'Ukraine sur les livraisons de gaz l'hiver prochain. Günther Oettinger dit qu'il rencontrera ensuite le ministre ukrainien de l'Energie, Iouri Prodan, le 8 septembre à Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan. Après cet entretien, l'Ukraine, la Russie et la Commission européenne tenteront d'arrêter une date et un lieu pour leur prochaine séance de discussions à trois, qui pourrait avoir lieu mi-septembre, ajoute Günther Oettinger. Une partie du gaz russe consommé au sein de l'Union européenne transite par l'Ukraine et les Vingt-Huit craignent pour leurs approvisionnements en raison de la crise en cours entre Moscou et Kiev. ( ID:nL5N0R23KR ) La Russie a fourni à l'Ukraine environ la moitié de sa consommation de gaz en 2013 mais le géant gazier russe Gazprom GAZP.MM a fermé les robinets le 16 juin en raison d'un différend tarifaire lié aux tensions politiques entre les deux pays, après l'annexion de la Crimée par la Russie. La Slovaquie a ouvert mardi un gazoduc qui permettra de renvoyer du gaz de l'Union européenne vers l'Ukraine pour l'aider à surmonter les conséquences de l'arrêt des approvisionnements russes l'hiver prochain. Ce gazoduc, une version modernisée de la liaison entre la centrale de Vojany près de la frontière et la ville d'Oujorod dans l'ouest de l'Ukraine, a une capacité annuelle de 10 milliards de mètres cubes, soit environ 20% de la consommation de l'Ukraine en 2013. Lors d'une conférence de presse près de la station de pompage, le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a déclaré que le gaz renvoyé en Ukraine à partir de son pays, de la Hongrie et de la Pologne devrait permettre de couvrir les besoins à moyen terme de l'Ukraine pour ses importations de gaz. (Adrian Croft, avec Michael Kahn et Jan Lopatka à Velke Kapusany en Slovaquie; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant