Directeur du collège lycée catholique: «Il faudra laisser Chloé en paix»

le
0
INTERVIEW - Michel Sanson, directeur du collège-lycée Bellevue d'Alès (Gard), a préparé psychologiquement élèves et enseignants à accueillir Chloé Rodriguez, élève de seconde, kidnappée pendant une semaine.

Correspondant à Nîmes (Gard)

LE FIGARO. - Comment a été accueillie au lycée l'annonce de la découverte de Chloé en bonne santé?

Michel Sanson. - Elle a été accueillie avec beaucoup de joie. Un tel événement bouleverse les jeunes et les adultes. Nous sommes dans un établissement catholique. La semaine dernière, la chapelle a connu une affluence particulière de la part d'élèves volontaires qui s'y sont rendus pour prier. Nous allons cette semaine faire une action de grâce (une attitude de reconnaissance envers Dieu, NDLR) pour marquer dans une démarche spirituelle notre joie de retrouver notre élève.

Comment avez-vous préparé élèves et enseignants à retrouver Chloé après un épisode qui l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant