Directeur d'école pédophile : «Il y a eu dysfonctionnement», reconnaît Vallaud-Belkacem

le
14
Directeur d'école pédophile : «Il y a eu dysfonctionnement», reconnaît Vallaud-Belkacem
Directeur d'école pédophile : «Il y a eu dysfonctionnement», reconnaît Vallaud-Belkacem

Ils n'ont pas de mots, alors ils marcheront. Une manifestation silencieuse doit se tenir ce samedi après-midi à Villefontaine (Isère), en soutien aux enfants victimes du directeur de l'école Mas de la Raz, soupçonné du viol de plusieurs élèves de CP. Cet homme de 45 ans, qui a été placé en détention mercredi, avait déjà été condamné en 2008 pour recel d'images pédo-pornographiques. A ce jour, 23 plaintes ont été déposées contre lui, venant d'enfants scolarisés dans trois écoles de la ville. Dans une interview au «Parisien»-«Aujourd'hui» à paraître dans notre édition de samedi,  la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, promet que des mesures seront prises. Extraits.

Comment est-il possible qu'un professeur reste en poste après avoir été condamné pour des faits liés à la pédophilie ?

Najat Vallaud-Belkacem : Il y a eu dysfonctionnement. Il semblerait que l'Education nationale n'ait pas été informée de cette condamnation. Quant à ses collègues, ils ne l'ont pas vu. Il a été condamné en juin 2008, juste avant les vacances scolaires. A cette date, il avait obtenu un changement d'académie et il s'est aussitôt mis en congé parental, puis en arrêt maladie jusqu'en février 2011. Et quand il a repris ses fonctions, il a changé d'école tous les ans. J'ai été saisie d'horreur quand j'ai appris ces faits épouvantables. J'ai des enfants scolarisés en CP. C'est la ministre, mais c'est aussi la mère qui réagit. Je pense d'abord aux enfants et à leurs familles.

Qu'allez-vous faire ?

Avec la ministre de la Justice Christiane Taubira, nous avons diligenté immédiatement une enquête administrative conjointe. Nos deux inspections ont pour but d'interroger aussi bien le fonctionnement de l'Education nationale que de la Justice. On attend le premier rapport d'ici un mois. Vous pouvez compter sur moi pour qu'aucun dysfonctionnement ne reste sans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le samedi 28 mar 2015 à 22:49

    Merci tobirat

  • M5062559 le samedi 28 mar 2015 à 12:36

    Janaliz et noterb. je pense que un certain nombre de fonctionnaires rentrent dans la fonction publique par vocation et en étant motivé. Ne jetons pas trop la pierre à tout le monde. cependant l'état est obèse et dans un état de mauvaise gestion généralisée où pullulent les profiteurs. Il est vrai que certains petits profiteurs n'en sont pas forcement conscient. le fossé se creuse grandement entre le privé et le public. cela devient indécent (sécurité de l'emploi, avancement automatique, retraite

  • brinon1 le samedi 28 mar 2015 à 10:57

    le dysfonctionnement s'apelle BELKACEM, auparavant Hamon...etc.

  • janaliz le samedi 28 mar 2015 à 10:08

    noterb : on va vous aider à progresser aussi. Dans le privé la mise en disponibilité n'existe pas, ou très exceptionnellement. Celui qui veut glan.der finira indigent... et sans prise en compte pour son avancement. Vous êtes devenus, monsieur, une caste de nantis. Je cherche encore des hussards de la république... et il y a bien longtemps que comme Loth implorant Dieu à la recherche de justes, ils ont tous disparus !

  • mucius le samedi 28 mar 2015 à 09:19

    Pour éviter que ce genre d'affaire, très gênante pour le corps enseignant, ne s'ébruite, il faudra que les syndicats renforcent encore l'omerta, expression de la solidarité, une valeur fondamentale des syndicats de l'EN! . Il y a eu ici manifestement un dysfonctionnement syndical... Dans ce genre d'affaire les syndicats (donc la hiérarchie de l'EN) ne sont pas vraiment différents de l'épiscopat.

  • s.thual le samedi 28 mar 2015 à 09:17

    au japon pour de tels faaits la ministre demissionne ,,, mais c est au japon ! il faut faire un grand menage dans les accademies tant de gens y sont peu utiles alors que c est la galere dans les classes faute d effectif ,dixit les enseignants , ceux qui essaient de bosser ! en 2015 a 8jrs de la rentree ne pas connaitre son affectation, a quoi servent en fait les gens des accademies ? a emm leurs collègues qui officient ?

  • noterb1 le samedi 28 mar 2015 à 09:00

    @ nestotor Effectivement .le congé parental est de droit pour tous ! ...même les fonctionnaires ! "Le congé parental n'est pas rémunéré" ( service public .fr ) quant au congé de maladie ( dont on ne connait pas ici la durée ) il est de la responsabilité du médecin qui le délivre . En fait ce monsieur contrairement à ce que vous semblez vouloir faire croire était dans la même situation que n'importe quel autre Français .

  • nestotor le samedi 28 mar 2015 à 08:38

    noterb, c'est pas marqué disponibilité mais congé parental puis maladie. A moins que je ne sache plus lire.

  • noterb1 le samedi 28 mar 2015 à 08:33

    @nestotor vous semblez ne pas bien connaitre la fonction publique . Alors je vais vous aider à progresser : "Le fonctionnaire en disponibilité n’est plus rémunéré ,La période de disponibilité n’est pas prise en compte pour l’avancement d’échelon et de grade et pour la promotion interne " ( source service public.fr ) vous voyez quand on veut chercher un peu sur internet on peut éviter de dire n'importe quoi et passer pour un idiot .

  • nestotor le samedi 28 mar 2015 à 08:10

    de juin 2008 a fevrier 2011 soit 2 ans et demi sans bosser. C'est peinard instit comme ça.. Il touchait son salaire entier ou "seulement" la moitié?