Direct from Croisette : Cindy Pace DePasquale, productrice lancée dans la jungle du Marché du Film

le
0
Cindy Pace DePasquale sillonne la Croisette pour financer un film indé. Cindy Pace DePasquale. All Rights Reserved.
Cindy Pace DePasquale sillonne la Croisette pour financer un film indé. Cindy Pace DePasquale. All Rights Reserved.

(Relaxnews) - Journaliste américaine passée à la production audiovisuelle chez Castlefranco Films, basée à Londres, Cindy Pace DePasquale s'arrête au Festival de Cannes pour la sixième fois.

Qu'êtes-vous venue faire à Cannes cette année ?

Je suis venue à la recherche de financements pour un film indépendant que je souhaite concrétiser. Nous multiplions les rencontres de coproductions en cherchant des opportunités pour réseauter auprès des financiers.

Qu'attendez-vous de cette édition ?

Je n'en sais vraiment rien. Je n'attends jamais rien quand je viens [au Festival de Cannes]. Les choses se produisent d'elles-mêmes. Chaque édition est différente. Il faut simplement faire avec. Vous venez juste avec l'espoir du meilleur. Et que la météo reste correcte (rires). On se tient à notre objectif : multiplier les rencontres avec les producteurs pour financer notre film.

Quel est votre meilleur souvenir du festival ?

Je pense à l'année où j'ai rencontré Dustin Hoffman que j'avais déjà interviewé [à l'époque où j'étais journaliste]. Je suis allé à sa rencontre dans la rue. Il s'est souvenu de moi et m'a donné ses coordonnées en me disant de le rappeler une fois à Londres (rires). Les gens sont très accessibles à Cannes, davantage que dans d'autres festivals.

jcvh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant