Dimitri Payet n'a pas le temps de savourer

le
0

Estimant avoir un peu de réussite sur son magnifique coup-franc, Dimitri Payet a encore joué la carte de la modestie après sa belle entrée face à la Russie mercredi. Le meneur de jeu de West Ham sait pertinemment qu'il devra aligner les prestations de cette qualité avec son club d'ici la liste des 23.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU STADE DE FRANCE

Dimitri Payet, quel bilan faites-vous de votre entrée en jeu face à la Russie (4-2) ?
Je suis satisfait de ma prestation. En plus, je suis arrivé à marquer donc je suis très heureux. J'ai marqué sur mon premier ballon. J'ai la chance que cela soit un coup-franc. Dans ce domaine, en ce moment, j'ai un peu de réussite. Cette fois, cela touche le poteau et ça rentre donc je savoure.

Est-ce le plus beau coup-franc de votre carrière ?
Je ne l'ai pas revu. Je vais le regarder mais c'est vrai qu'il ressemble beaucoup à celui face à Manchester United donc ça va être dur de choisir.

Estimez-vous avoir une chance d'être dans la liste des 23 ?
Encore une fois, j'essaie de faire le travail sur le terrain mais le choix sera pour le sélectionneur (Didier Deschamps). On va attendre cette liste avec impatience. Ne pas faire l'Euro, pour tout joueur, c'est forcément une déception. Mais on n'en est pas encore là. Il y a une vie en club qui recommence demain (mercredi) donc on n'a pas trop le temps de savourer.

Avec West Ham et les Bleus, il reste encore beaucoup de matchs avant la fin de la saison...
Oui, déjà dès demain, on va recommencer une vie avec le club. C'est notre quotidien. On a une fin de saison palpitante car on va essayer de finir dans les cinq premiers et il y a cette FA Cup qui nous tient à coeur avec ce « replay » à la maison face à Manchester United. Il faudra gagner si on veut disputer cette demi-finale à Wembley.

Propos recueillis par P.G. au Stade de France

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant