Diminution des rendements céréaliers au Royaume-Uni

le
0

Les fortes pluies de l'été au Royaume-Uni ont provoqué des dégâts conséquents sur les productions agricoles, particulièrement pour les céréales. La légère augmentation des surfaces semées ne suffira pas à compenser la perte de rendements sur l'ensemble du territoire.

Pour l'ensemble du Royaume-Uni, la production de blé devrait à peine dépasser 13 millions de tonnes cette année, contre 15,3 millions en 2011. Les rendements, inférieurs à sept tonnes par hectare, sont en baisse de 14%, selon le département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA). La productivité est au plus bas depuis la fin des années 1980.

Les autres cultures céréalières sont en revanche moins touchées, constate l'Union des fermiers britanniques (NFU). Les rendements sont également en repli pour l'orge et l'avoine, mais dans des proportions moindres.

L'Ecosse est particulièrement concernée par les mauvaises conditions climatiques, et pour l'ensemble des céréales, la production devrait chuter de 12%, à 12,5 millions de tonnes. Dans cette région, les rendements sont attendus en baisse de 16% pour le blé, de 13% pour l'orge de printemps, de 8% pour l'orge d'hiver et de 1,1% pour l'avoine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant