Diminution de moitié de la grande barrière de corail

le
0
INFOGRAPHIE - Tempêtes, étoiles de mer et réchauffement climatique sont responsables de la disparition de la moitié de la grande barrière de corail australienne en un quart de siècle.

La Grande Barrière de corail en Australie a perdu plus de la moitié de ses prairies coralliennes au cours des vingt-sept dernières années sous l'effet des tempêtes, de la prédation d'étoiles de mer du genre Acanthaster et du blanchiment lié au réchauffement climatique, selon une étude de l'AIMS (Australian Institute of Marine Science) et de l'université de Wollongong (État de Nouvelle-Galles du Sud) publiée dans les comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

Les cyclones tropicaux de forte intensité - 34 au total depuis 1985 - sont ainsi responsables pour moitié (48 %) de cette dégradation, suivis par l'étoile de mer, également appelée «couronne d'épines», qui dévore les coraux. Enfin, deux épisodes graves de blanchiment en 1998 et 2002 liés au réchauffement des océans ont également eu «un impact néfaste important» sur les portions centrales et septentrionales du récif, note l'étude. Mais il ne représente que 10 % de la dégradat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant