Dimanche capital à Villeneuve-sur-Lot

le
0
Dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne, l'UMP Costes affronte dimanche le FN Bousquet-Cassagne.

Pour le Parti socialiste et le gouvernement, la cause est entendue. La législative partielle qui doit pourvoir le siège de Jérôme Cahuzac dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne est un échec. La gauche a déjà perdu l'élection la semaine dernière avec l'élimination du candidat socialiste dès le premier tour, laissant la voie libre au second tour à celui de l'UMP, Jean-Louis Costes, et au représentant du FN, Étienne Bousquet-Cassagne.

À la recherche d'explications de cette nouvelle défaite dans une élection partielle, la Rue de Solferino a d'abord pointé l'éparpillement des voix au premier tour. Le candidat Europe Écologie - Les Verts, Lionel Feuillas, a obtenu 2,78 % des voix, soit, selon les calculs du premier secrétaire du PS, Harlem Désir, ce qui manquait au socialiste Bernard Barral pour coiffer au poteau le FN.

«C'est princi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant