Dijon: une "pathologie psychiatrique ancienne et lourde"

le
1

La procureure de la République à Dijon a affirmé lundi que l'attaque de dimanche soir ne relevait "absolument pas d'un acte terroriste", et que son auteur souffrait d'une "pathologie psychiatrique ancienne et lourde". Durée: 01:14

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 82554976 le lundi 22 déc 2014 à 17:44

    Elle est rouge jusqu'à ces cheveux , on comprend sa prise de position !!!