Dijon-Metz : Les Messins font un grand pas vers la L1

le
0
Dijon-Metz : Les Messins font un grand pas vers la L1
Dijon-Metz : Les Messins font un grand pas vers la L1

Très efficace face à des Dijonnais qui n’ont fait que buter sur Thomas Didillon, le FC Metz a lourdement battu le DFCO dimanche. Une victoire qui sent bon la L1 pour les Messins qui reprennent trois points d’avance sur Le Havre, quatrième, à deux journées de la fin.

Le FC Metz est plus proche que jamais de reprendre l’ascenseur. Relégué en L2 à l’issue de la saison passée, le club mosellan a réalisé une excellente opération dimanche dans la course à la montée. Mis sous pression par les victoires du Red Star mais surtout du Havre vendredi, les hommes de Philippe Hinschberger devaient au moins ramener un point de Bourgogne. Des Bourguignons assurés depuis la semaine passée de retrouver l’élite mais pas encore de lever le trophée de champion. Et les coéquipiers de Frédéric Sammaritano ont prouvé en début de partie qu’ils ne comptaient pas abandonner leur duel à distance avec Nancy. Pourtant, c’est bien Metz qui a ouvert la marque à la 11eme minute de jeu. A l’affût après un corner dévié au premier poteau, Yeni Ngbakoto plaçait sa tête au fond des filets (0-1).

Ngbakoto fait honneur à sa nomination

Dijon ne s’est pas avoué abattu pour autant et a multiplié les occasions, notamment sur coups de pied arrêtés. Mais Thomas Didillon, exceptionnel sur sa ligne et très sûr dans ses prises de balle, s’est transformé en véritable aimant à ballons. Après la pause, le DFCO a poursuivi sa grosse domination mais s’est fait surprendre à la 65eme minute. Sur un coup-franc lointain frappé par Ngbakoto, récemment nommé aux trophées UNFP de meilleur joueur de L2, personne n’a touché la balle. Et le meneur de jeu messin pouvait inscrire son onzième but de la saison. Insolents d’efficacité devant un parcage visiteurs comble, les Lorrains inscrivaient deux buts en fin de partie.

Diallo pour terminer le travail

Un doublé signé du jeune Habib Diallo, opportuniste pour placer le ballon entre les jambes de Baptiste Reynet puis pour le lober suite à une perte de balle de Cédric Varrault. Et voilà le FC Metz auteur de quatre buts sur ses quatre premiers tirs cadrés… Dijon peut regretter son manque de réalisme alors qu’il a enchaîné quelques très belles séquences. Les Bourguignons restent donc à un point derrière Nancy qui prendra une très belle option sur le titre en cas de succès lundi face à Valenciennes. Les Messins sont eux en ballottage très favorable à deux journées de la fin puisqu’ils comptent trois points d’avance sur Le Havre et une meilleure différence de buts (+15 contre +8). Autant dire qu’un succès vendredi prochain à Saint-Symphorien face à Tours sentirait très bon la L1 pour eux.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant