Dijon fait chuter l'OL

le
0
Dijon fait chuter l'OL
Dijon fait chuter l'OL

Pourtant largement dominé dans l'ensemble, Dijon aura su faire preuve de réalisme pour venir planter quatre buts à l'OL et ainsi arracher sa première victoire de la saison.

Dijon 4-2 Olympique lyonnais

Buts : Sammaritano (24e), Júlio Tavares (45e), Bahamboula (73e), Lees Melou (88e) pour Dijon / Tolisso (20e), Lacazette (37e) pour l'OL

Sur sa ligne, Anthony Lopes n'esquisse pas le moindre geste. Seule la tête se tourne légèrement sur la gauche pour voir où le ballon a terminé sa course. Et c'est bien au fond des filets, non sans avoir heurté le poteau juste avant. Le tout à la 88e minute de jeu. Oui, la frappe de Lees Melou est millimétrée. Parfaite. Pleine de réussite. Et la réussite, justement, les Dijonnais s'en sont goinfrés aujourd'hui en réussissant à caler quatre buts à l'OL avec pourtant moins de 30% de possession de balle. Appelez ça de la chatte ou du réalisme, les Dijonnais, eux, appellent ça une victoire. Et c'est tout ce qui compte.

Une première période prolifique


Même si la première occasion du match est dijonnaise avec une reprise complètement foirée de Diony, ce sont bien les Lyonnais qui prennent le contrôle des opérations dans ce début de rencontre. La domination des visiteurs est assez nette et il faut un très bon Baptiste Reynet pour empêcher de la voir se concrétiser. En revanche, le portier dijonnais ne peut pas grand-chose sur l'ouverture du score de Tolisso (20e). Sauf que l'avantage lyonnais est de courte durée, puisque deux minutes plus tard, Nkoulou tacle Tavares par derrière en pleine surface.

Un geste aussi bête que dangereux qui aurait mérité un carton rouge, mais qui n'a finalement que l'égalisation de Sammaritano comme conséquence. L'incident est vite oublié, et les Gones reprennent d'assaut le camp dijonnais qui finit par céder de nouveau sur le sixième but de la saison d'Alexandre Lacazette. La route de la victoire paraît alors dégagée pour l'OL mais c'était sans compter sur les errements défensifs lyonnais qui permettent à Tavares d'égaliser d'une tête plongeante. L'OL retourne donc au vestiaire sans aucun but d'avance, et sans Lacazette, sorti sur blessure. Pas vraiment la première période idéale.

Et Dijon en passe 4


Même sans son attaquant vedette, l'OL revient sur la pelouse avec les mêmes intentions. Et le même manque…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant