Dijon et Évian arrachent le match nul

le
0
Dijon et Évian arrachent le match nul
Dijon et Évian arrachent le match nul

Pluie de matchs nuls pour cette 26e journée de Ligue 2. Un multiplex où le suspense était au rendez-vous, avec les égalisations en toute fin de match du leader, Dijon, et d'Évian Thonon Gaillard face au Red Star, qui manque l'occasion de monter sur le podium.

Ajaccio AC 3-1 Clermont Foot Auvergne

Buts : Toudic (2e, 42e et 56e) pour l'ACA // Dugimont (84e) pour Clermont

A Ajaccio, c'est Julien Toudic qui repart avec le ballon du match. L'attaquant des Corses s'est offert un triplé et le scalp de Clermont par la même occasion. Après seulement deux minutes de jeu, l'ancien Caennais débloque déjà la situation, sur un... centre contré. Toudic avait ensuite envie de marquer sans l'aide de personne. Il s'offre donc un deuxième pion juste avant la mi-temps, d'une volée extérieur de toute beauté. La messe est dite en deuxième période grâce à l'homme du match, qui profite d'une incompréhension dans la défense clermontoise pour chiper le ballon au portier adverse et marquer, tel un renard, le troisième but de la soirée. Premier triplé dans la carrière de l'Ajaccien. La réduction du score anecdotique de Clermont via Rémy Dugimont n'y fera rien : les Corses s'imposent et prennent un bon bol d'air sur la zone de relégation.

AJ Auxerre 2-2 AS Nancy-Lorraine

Buts : Puygrenier (47e), Guyrassi (54e) pour Auxerre // Dale (6e) et Robic (10e) pour Nancy

La folie à l'Abbé-Deschamps. Avec beaucoup d'absents, Nancy aurait pu jouer la sécurité à l'extérieur. Mais c'est plutôt tout le contraire pour les visiteurs, qui vont très vite vers l'avant en surprenant Auxerre et Zacharie Boucher, qui se fait trouer sur une frappe surpuissante de Junior Dale sur la droite après seulement 4 minutes de jeu. Et pourquoi ne pas se mettre déjà à l'abri après 10 minutes, tiens ? Antony Robic profite ainsi d'une défense auxerroise comme souvent à l'arrêt total, et n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets. L'AJA est déjà en perdition et va rater l'occasion de revenir dans la partie après 20 minutes de jeu. Guirassy, qui partait seul en face à face, se fait faucher dans la surface par le capitaine nancéien Clément Lenglet. Penalty et carton rouge pour le joueur de l'ASNL. Mais quand on dit qu'il ne faut jamais essayer de transformer le penalty que l'on…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant