Dijon est au-dessus, Sochaux et Ajaccio coulent doucement

le
0
Dijon est au-dessus, Sochaux et Ajaccio coulent doucement
Dijon est au-dessus, Sochaux et Ajaccio coulent doucement

Cette huitième journée de Ligue 2 est à marquer d'une pierre blanche, puisqu'aucun match ne s'est soldé par le score de 0-0. Metz et Nancy ont laissé la première place à une équipe qui le méritait vraiment, Dijon, tandis que Sochaux, Nîmes et Ajaccio entrent dans une longue dépression.

Le mec qui mérite mieux que la Ligue 2 : Romain Métanire

Il l'a fait Romain, enfin. Mardi soir, Romain Métanire a inscrit son premier but en professionnel avec le FC Metz. Un but important puisqu'il permet d'éviter la défaite des Lorrains. Fidèle parmi les fidèles, Métanire est né à Metz, et joue au club depuis toujours. Il a connu aussi bien le National que la Ligue 1, et il est surtout la valeur sûre de Metz. Depuis le début de la saison, le latéral droit est surpuissant, inbougeable dans les duels et surtout infatigable. Hyperactif, le Réunionnais a encore fait preuve d'une activité incessante dans son couloir contre Le Havre. Et puis, même s'il n'a pas pu s'empêcher de récolter son carton jaune habituel, cette fois-ci, Romain n'a pas été trop maladroit techniquement, et s'est même payé le luxe de poser des bons centres. Et puis, ce but à la clef que le public messin attendait depuis des années. Tu mérites de la revoir la Ligue 1, Romain, juste pour casser Di María.

Les équipes qui auraient mérité de changer de division ce week-end

Dijon : Les Bourguignons ont enfin pris la tête de la Ligue 2 ce week-end et c'est amplement mérité. Le DFCO est la meilleure attaque du championnat, sûrement l'équipe la plus plaisante à regarder jouer et est sur une dynamique incroyable : cinq victoires consécutives. Après Lens, Créteil, Valenciennes et Le Havre, c'est à Sochaux de subir la dure loi dijonnaise. Même s'ils ont été un peu plus mis en difficulté, les Dijonnais ont laissé passer l'orage en seconde période (un poteau, une transversale), avant de punir les Sochaliens pour avoir osé contester leur suprématie. Et c'est Sammaritano, le petit vélo de Bourgogne, qui a réglé le problème. Le réalisme froid du futur champion de Ligue 2.

Ajaccio : C'est clairement l'équipe la plus triste de Ligue 2. Et…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant