Dijon / Delcourt : « Nos joueurs font la pub du club »

le
0
Dijon / Delcourt : « Nos joueurs font la pub du club »
Dijon / Delcourt : « Nos joueurs font la pub du club »

En pleine préparation du Mercato estival, Olivier Delcourt, le président de Dijon, a accordé quelques minutes à Mercato365 pour évoquer les pistes à l'étude sur le marché des transferts. Toutes les lignes du DFCO devraient être renforcées dans les prochains jours.

Olivier Delcourt, quel est votre état d’esprit à quelques jours de l’ouverture du Mercato ? On est en plein travail au niveau commercial et au niveau du recrutement pour la saison prochaine. Même si c’était déjà commencé depuis quelques temps. Maintenant, on attend l’ouverture officielle du Mercato pour finaliser certains dossiers. En sachant que notre objectif est d’avoir maximum de joueurs sous contrat à la reprise, qui sera le 30 juin pour nous. En fonction des opportunités, il y aura toujours un ou deux joueurs qui viendront renforcer le groupe. Il y a des dossiers bien avancés, sur le grill. Un a été finalisé : c’est celui de Yunis Abdelhamid. Pour quelles raisons avez-vous opté pour Abdelhamid ? C’était un joueur qu’on suivait depuis quelques temps, quelques années ou presque. On voulait déjà qu’il vienne dès cette saison à Dijon. Ça ne s’est pas fait et il était en fin de contrat, donc on a réussi à finaliser quelque chose avec lui. Le projet dijonnais lui plaisait, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue 2. Je pense qu’il nous aurait rejoints même si on était encore en Ligue 2. Je suis content qu’il rejoigne l’effectif, au niveau de l'état d’esprit. C’est vraiment un joueur qui collera au club. Avez-vous des priorités de recrutement cet été ? On recherche dans toutes les lignes, que ce soient un ou deux joueurs. On fera en fonction de ce que veut l’entraîneur (ndlr : Olivier Dall’Oglio) et de ses besoins. C’est ce qu’on compte faire, même s’il y a pas mal de joueurs de l’année dernière qui sont sous contrat et dont on pense qu’ils sont au niveau pour la Ligue 1. Maintenant, c’est à eux de confirmer et de nous le prouver. Il y aura entre six et huit arrivées. Allez-vous essayer de récupérer Wesley Saïd (Rennes) et Christopher Jullien (Fribourg), comme l’année dernière ? On est en discussion avec les joueurs. Wesley est un joueur qu’on souhaite conserver, même s’il a été beaucoup blessé. Il s’est bien adapté au club. Quant à Christopher, on connaît ses qualités, mais c’est un joueur qu’on avait en prêt de Fribourg. C’est donc un peu plus compliqué. Mais on est en contact avec le joueur et ses agents. Ils négocient avec le club car, de notre côté, on souhaite le conserver une saison supplémentaire. Mais nous n'avons pas les cartes en main. Il a encore un an de contrat avec Fribourg et ils voudront peut-être le transférer dès cet été. Le nom de Baptiste Santamaria (milieu de Tours) revient souvent. Confirmez-vous des contacts ? Je n’en ai jamais entendu parler donc ça me surprend un peu. Je ne le connais pas, sans lui faire offense. Il joue où ? Il n’y a rien avec ce joueur.

Delcourt : « Toujours des grincheux en France »

Et concernant Anthony Koura (attaquant de Nîmes) ? Oui c’est une piste. J’en ai parlé avec le président de Nîmes (Christian Perdrier), mais il y a beaucoup de clubs dessus. Après, on est en période de Mercato donc entre ce qu’il y a écrit dans les papiers par des agents ou des coachs et la réalité, c’est souvent différent. Mais oui, c’est un joueur qui nous intéresse, même si le dossier n’est pas plus avancé que ça. Quels sont vos moyens lors de ce Mercato ? On monte certes en Ligue 1, mais on n’a pas un besoin démesuré non plus donc on va faire en fonction de nos moyens. On va avoir un budget correct, sûrement l’un des plus petits de Ligue 1, aux alentours de 25-26 M€, ce qui est déjà pas mal. On a quand même les moyens d’acheter quelques joueurs. Cela ne sera pas que des prêts. Aujourd’hui, on attire un peu de monde. Le plus important, c’est nos joueurs qui font la pub du club et qui sont contents d’être là. Ils le font savoir et cela attire des copains ou des relations à eux. Il y aura-t-il des départs de joueurs importants de votre effectif ? Avec la saison qu’on a faite, bien sûr qu’il y a des joueurs qui ont été mis en lumière. Surtout en attaque, il y en a deux (ndlr : Julio Tavarès et Loïs Diony). Ils n’ont pas connu la Ligue 1 et ils ont envie de la découvrir dans une structure qu’ils connaissent. Ils ont encore besoin de grandir et on veut le faire avec eux. Les joueurs qu’on conserve, on compte vraiment sur eux, ça n’est pour leur faire plaisir. On a Frédéric Sammaritano, Baptiste Reynet, Jordan Marié et Cédric Varrault. Il y a de la qualité. On a une belle équipe cette saison et on ne va pas la disloquer parce que c’est la Ligue 1. On va juste la renforcer avec des joueurs qui vont s’intégrer en termes d’état d’esprit. C’est ça le plus important. Quelques critiques sur le prix des abonnements ont fait leur apparition. Qu’en pensez-vous ? Le prix des abonnements, cela ne veut rien dire du tout. Aujourd’hui, on n’a pas encore ouvert la vente, mais il y a plus de gens qui sont en train de demander à quelle heure ça ouvre que ceux qui trouvent que c’est trop cher. Pour moi, que cela soit pour les sponsors ou les abonnés, quand on veut avoir accès à la Ligue 1, il faut aussi participer. On n’a que 10 000 places la saison prochaine à Dijon. Les places seront rares. 250 € un abonnement derrière les buts, assis, dans une belle tribune, ce n’est pas non plus très cher. On n’a pas un stade de 60 000 places… Cela fait 12 ou 13 € la place, et il y a plein de choses dedans comme la journée des abonnés. On est largement moins cher que les autres. Il y a toujours des grincheux en France. Mais si on veut avoir un club au niveau, il faut aussi l’aider. A 250 €, c’est pour les fidèles abonnés, ceux qui n’arriveront que pour la Ligue 1, cela sera 100 € de plus. C’est normal car, le jour où on redescendra, ils ne seront plus là.    
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant