Dijon au ralenti, Nancy pas verni .

le
0
Dijon au ralenti, Nancy pas verni .
Dijon au ralenti, Nancy pas verni .

Alors qu'il pouvait asseoir son avance en tête du classement, le leader Dijon a été repris en fin de match à Châteauroux (1-1). Si Nancy a bu la tasse à domicile contre Clermont (1-2), dans le bas de tableau, Orléans et Tours ont signé deux succès précieux dans la course au maintien.

Le parfum de Noël a peut-être un peu ébranlé le leader dijonnais ce vendredi soir. Alors qu'ils avaient trois nouveaux points en poche, les partenaires de Johan Gastien ont flanché dans les dernières secondes à Gaston Petit. La faute à un penalty accordé à Châteauroux et transformé sans trembler par Sébastien Roudet. Noël ou pas, il n'y avait pourtant qu'un leitmotiv en Côte d'Or : engranger. Et ça, Romain Philippoteaux l'a parfaitement compris depuis plusieurs semaines. L'infatigable milieu bourguignon a encore rendu une jolie copie chez l'avant-dernier du classement, il a d'ailleurs trouvé une nouvelle fois le chemin des filets, à la 6ème minute, bien aidé par la déviation de son tir par un adversaire. Auparavant, les Castelroussins s'étaient montrés conquérants mais fébriles sur la première incursion adverse. Dans un match pauvre en occasions si ce n'est une frappe au ras de la lucarne signée Philippoteaux, les Dijonnais auront fait parler leur maîtrise impitoyable jusqu'aux dernières secondes de la rencontre. Une barre transversale d'abord puis le penalty de Roudet auront frustré les visiteurs. En visite à Arles demain après-midi, Troyes pourra prendre le leadership.

De son côté, l'AS Nancy Lorraine n'a pas été gâtée par les évènements contre le Clermont Foot. Le Père-Noël avait clairement choisi son camp, à savoir celui des Auvergnats, et il leur a remis trois précieux points dans la lutte pour le maintien. Les hommes de Corinne Diacre ont pu compter sur un bloc solide et un homme à tout faire en la personne de Thibault Moulin. C'est lui qui dévie un corner sur Paul Nardi et qui permet de ce fait à l'inévitable Idriss Saadi d'ouvrir le score en renard au cours de la première période. Malgré l'égalisation rapide de Nancy grâce à un CSC malheureux de Cédric Avinel, ce dernier se rattrape dans la foulée en reprenant un coup franc frappé par l'inévitable Moulin, très précieux ce vendredi soir dans son jeu de passe. La suite ? Un Nancy oppressant, conquérant mais trop maladroit et qui butte incessamment sur une défense auvergnate affutée et morte de faim. Quatrième défaite de suite en Lorraine ou comment passer de bonnes fêtes de fin d'année. Si les hommes de Pablo Correa ont manqué l'occasion de se rapprocher du podium, il en va de même pour les joueurs de l'AJ Auxerre. Pris à la gorge par une équipe de Niort sans complexe et devant au score dès la quatrième minute de jeu grâce à un joli but de Seydou Koné, les Bourguignons ont ramé toute la...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant