Diffusion d'une vidéo qui montrerait deux Italiennes otages en Syrie

le
0

BEYROUTH, 1er janvier (Reuters) - Deux femmes, présentées comme des Italiennes détenues par des insurgés syriens, apparaissent dans une vidéo rendue publique mercredi soir, et l'une d'elles déclare qu'elles risquent d'être exécutées. L'intitulé de la vidéo précise qu'il s'agit de deux Italiennes kidnappées par le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, mais les sites internet et les comptes Twitter de cette organisation ne mentionnent pas la vidéo en question, laquelle ne porte aucun des logos utilisés par ce groupe. Diffusée sur YouTube, la vidéo montre deux jeunes femmes assises et vêtues de robes et de voiles noirs. L'une d'elle porte un panneau avec cette date: 17 décembre 2014. "Nous supplions notre gouvernement et son armée de nous ramener chez nous avant Noël", dit l'autre en anglais. "Nous courons un grand danger et pourrions être tuées. Le gouvernement et son armée sont responsables de nos vies", ajoute-t-il. A Rome, le ministère des Affaires étrangères n'a fait aucune déclaration concernant la vidéo. Le même ministère avait fait état en août dernier de l'enlèvement de deux humanitaires italiens en Syrie, sans donner leur identité. Les deux personnes enlevées travaillaient à des projets humanitaires dans la ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, avait précisé le ministère à cette époque, sans dire qui les avait enlevées. Le Front al Nosra et le groupe djihadiste Etat islamique (EI) ont l'un et l'autre enlevé des Occidentaux en Syrie. L'EI a décapité en 2014 plusieurs otages de sexe masculin, dont des employés humanitaires et des journalistes. Le Front al Nosra a libéré plusieurs otages l'année dernière, dont un groupe de religieuses orthodoxes en mars et un écrivain américain en août. (Sylvia Westall à Beyrouth, Steve Scherer à Rome et Omar Fahmy au Caire; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant