Difficultés de la SNCF : la CGT dénonce des moyens "humains, matériels ou financiers" insuffisants

le , mis à jour à 13:32
76

Le syndicat demande à l'État de fixer une feuille de route claire à la direction de la SNCF.

Un TGV à Nantes, le 8 novembre 2017. ( AFP / LOIC VENANCE )
Un TGV à Nantes, le 8 novembre 2017. ( AFP / LOIC VENANCE )

Après la fin d'année noire vécue par la SNCF, l'heure est au bilan. Et pour la CGT, les déboires de la compagnie ferroviaire sont dus à une insuffisance des moyens "humains, matériels ou financiers" au sein du groupe public ferroviaire. Elle entraîne des "difficultés croissantes" pour les cheminots et les voyageurs, a indiqué jeudi 4 janvier le syndicat.

"Enfermée dans sa politique, la direction estime que ce n'est pas une question de moyens mais d'organisation et de processus. (...) Le sujet des moyens, qu'ils soient humains, matériels ou financiers, est pourtant crucial et structurant pour l'entreprise de service public qu'est la SNCF", estiment dans un communiqué les membres de la CGT siégeant aux conseils de surveillance et d'administration de la SNCF.

"L'ÉTAT DOIT JOUER SON RÔLE"

"Si l'on veut retrouver un système ferroviaire sûr, ponctuel et fiable, l'État doit pleinement jouer son rôle", en trouvant une solution au "problème de la dette liée au financement des infrastructures qui pèse lourdement sur la SNCF" et en fixant "une feuille de route ambitieuse et claire à la direction", ajoutent-ils.

Ces administrateurs syndicaux s'expriment alors que le président de la SNCF, Guillaume Pepy, et le PDG de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, sont convoqués lundi par la ministre des Transports Élisabeth Borne pour évoquer les incidents survenus en décembre dans des gares parisiennes.

"DÉVELOPPEMENT DE LA SOUS-TRAITANCE"

Cette série d'incidents, qui a perturbé le trafic dans trois gares, est en grande partie due aux nombreux chantiers en cours sur les voies ferrées, après des années de sous-investissement. Une panne géante avait été provoquée, selon la SNCF, par un "bug informatique" le 3 décembre à Montparnasse, avant une panne électrique le 11 dans cette même gare, puis une grande pagaille due à "une affluence de voyageurs bien supérieure à la capacité des trains" le 22 à Bercy, et enfin une autre panne électrique le 26, cette fois à Saint-Lazare.

"Au fil des ans et des politiques menées", "de restructurations en réorganisations", la SNCF "s'est éloignée du niveau de qualité et de ponctualité qui faisait (s)a réputation", accuse la CGT, dénonçant la "contraction de la masse salariale (effectifs et salaires)" et le "développement de la sous-traitance".

"ABSENCE D'INVESTISSEMENT"

De son côté, le syndicat SUD Rail a réclamé dans un communiqué le départ de M. Pepy et estimé que "le gouvernement doit revoir sa politique ferroviaire".

"La cause réelle de ces dysfonctionnements et des conséquences induites sur le trafic réside bien dans la structuration de la SNCF elle-même, mise en place par la loi du 4 août 2014 et par l'absence d'investissement dans le réseau classique au profit du développement irréfléchi de la grande vitesse (logique portée en interne par le président Pepy depuis de longues années)", ajoute SUD Rail.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.joly1 il y a une semaine

    Servile a beaucoup de difficultés de compréhension. Il a cru comprendre que la CGT validait les rumeurs sur la baisse importante du nombre d'adhérents. Pas du tout , la CGT reconnaît une petite baisse mais reste bien le 1er syndicat de France tous secteurs privés et publics confondus. Mais cela n'arrange pas servile, alors il préfère tordre la réalité et dire le contraire. Pauvre servile02 pas très malin.

  • g.joly1 il y a une semaine

    Servile02 n'a même pas le courage de reconnaître qu'il n'est qu'un vulgaire fa cho de bas étage.

  • g.joly1 il y a une semaine

    Servile02 : comme vous le savez très bien, je n'efface jamais rien car il est bien plus utile de conserver vos posts surréalistes mais très amusants. Sinon, merci de reconnaître que je suis un démocrate ce que je ne peux pas faire en retour pour vous. Enfin, comprenez bien que c'est vous qui rongez l'os que je veux bien vous donner et pas l'inverse.

  • ebrardpa il y a une semaine

    @92 votre intuition est bonne mais le terme investissement N'est pas le plus adapté ; les concepts se ressemblent mais ne sont pas identiques ; l'amortissement n'est pas identique à l'investissement, ni comptablement, ni en ter mes d'avantages attendus.

  • serval02 il y a une semaine

    Le grand démocrate G.joli1 efface les posts...Je stipulais juste qu'il me suivait comme un fidèle compagnon que la censure ne veut pas que l'on nomme car c'est le compagnon du chasseur...

  • Alananas il y a une semaine

    Vous savez, arrivé à un certain âge, il est difficile de se remettre en question : c'est le déni. La vieillesse est un naufrage.

  • serval02 il y a une semaine

    On ne l'a pas vu réagir sur l'article qui parlait de la désaffection de la CGT et confirmé par sa direction...Alors qu'il nous abreuve de commentaires sur son grand "syndicat" et des centaines de milliers d'adhérents...Il est resté bloqué dans le passé du front populaire du siècle dernier le papy....

  • Alananas il y a une semaine

    " Le G du pseudo c'est pour Gollum ?". Ce serait plutôt pour gâteux. Mais, de grâce, n'en voulez pas à mon ami. Il a perdu tout ses idéaux dans la déconfiture des régimes cocos ou affiliés.

  • serval02 il y a une semaine

    Pour G;joly1 tout ce qui n'est pas CGT ou contre la CGT est obligatoirement d'extrême droite....La petitesse de son esprit gangréné par tant d'années de désillusions et de défaites communistes en a oublié le multipartisme politique...On arriverait presque a le plaindre...Mais il est trop rigolo, a mettre dans un musée...

  • serval02 il y a une semaine

    g.joly1 Les rumeurs apportées par la direction de la CGT elle-même sur la désaffection de son syndicat (un moment de lucidité ?)...La même pensée unique et de "vérité" de l'extrême gauche depuis qu'elle existe et qui nie les réalités comme elle a nié l'existence des goulags en URSS. Quelle manque de lucidité et d'incapacité à réfléchir et à analyser par lui-même du fait de la pensée unique communiste. Le G du pseudo c'est pour Gollum ?