Difficultés d'approvisionnement pour les pauvres à Mossoul-Onu

le
0
    BAGDAD, 29 novembre (Reuters) - Les familles les plus 
démunies de Mossoul ont du mal à se nourrir car les prix des 
denrées alimentaires ont grimpé depuis le début de l'offensive 
lancée par les forces irakiennes pour reprendre la ville aux 
djihadistes de l'Etat islamique (EI). 
    "Des informateurs de premier plan nous signalent que les 
familles pauvres ont du mal à acheter suffisamment de vivres", a 
dit à Reuters Lise Grande, coordinatrice humanitaire des Nations 
unies en Irak, parlant d'un phénomène "très inquiétant". 
    Les forces irakiennes et les combattants kurdes (peshmergas) 
encerclent la ville par le nord, l'est et le sud, tandis que les 
combattants de Mobilisation populaire, une coalition 
d'organisations chiites soutenues par l'Iran, cherchent à 
parachever le siège par l'ouest. La semaine dernière, les 
miliciens de Mobilisation populaire ont coupé la route 
d'approvisionnement reliant Mossoul aux secteurs de Syrie sous 
le contrôle de l'EI. 
    Six semaines après le déclenchement de l'offensive le 17 
octobre, les forces irakiennes ont repris un quart de la ville, 
après y avoir pénétré par l'est, et cherchent à atteindre la 
rive du Tigre, qui traverse Mossoul en son centre. 
    "Plus il faudra longtemps pour libérer Mossoul, plus les 
conditions deviendront difficiles pour les familles", a déclaré 
Lise Grande. 
 
 (Maher Chmaytelli; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant