Dieudonné, un nom qui fait peur aux assureurs du show-business

le
0
Les sociétés d'assurances n'ont pas envie de voir leur nom accolé à celui de l'humoriste controversé.

Qui va payer le manque à gagner occasionné par les interdictions des «spectacles» de Dieudonné? Pour Dieudonné et sa compagne, Noémie Montagne qui est aussi sa productrice via la SARL Les Productions de la Plume, les pertes risquent d'être importantes. Il va falloir rembourser les billets déjà vendus (43 euros l'unité), négocier un arrangement avec les salles louées et dédommager les techniciens. Les frais de répétitions ne seront pas amortis. Si Dieudonné n'est pas assuré pour sa tournée, l'impact financier pour la société de son épouse sera violent. Dans le cas contraire, les dégâts devraient être limités. «Quand vous faites un spectacle, comme un film, vous devez obtenir une autorisation administrative, explique le courtier du cinéma Hugo Rubini. Si cette autorisation vous est retirée, on entre dans le champ des garanties.» Dans le cas de Dieudonné, tout dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant