Dieudonné-Soral : querelle pour une quenelle

le
1
La femme de Dieudonné tient beaucoup à garder quelques distances avec le mouvement ultra-nationaliste d'Alain Soral pour ne pas nuire à l'image de son mari.
La femme de Dieudonné tient beaucoup à garder quelques distances avec le mouvement ultra-nationaliste d'Alain Soral pour ne pas nuire à l'image de son mari.

Un échange de mails assez effarants a été rendu public par le site israélien francophone JSSNews. Objet : Quenelles et ananas. Interlocuteurs : Alain Soral et Noémie Montagne. Le premier est président de l'association Égalité et réconciliation, qui défend un nationalisme aux relents islamophobes et antisémites. La seconde est l'épouse de Dieudonné et la responsable de la société Les productions de la plume, qui produit ses spectacles et gère ses affaires.

L'enjeu de cette passe d'armes épistolaire en date du 24 septembre est dérisoire. Et la violence des échanges d'autant plus intéressante : elle concerne l'utilisation par le site de Soral d'une quenelle et d'un ananas. Rappelons pour les non-spécialistes que la quenelle est un ersatz du salut nazi censé "niquer le système", et l'ananas l'emblème de Dieudonné, clin d'oeil à sa chanson finement intitulée "Shoah Nanas"."Des alliés face au sionisme"

"Cette nuit, écrit donc Noémie Montagne, j'ai aperçu sur Internet un autocollant ER [Égalité et Réconciliation, NDLR] qui reprend la quenelle de Dieudonné ainsi que l'ananas ! Nous sommes assez choqués que vous repreniez sans notre aval ni celle [sic] de Dieudonné les symboles de reconnaissance de celui-ci, pour en faire du commerce et systématiquement coller ces symboles à votre association. Je comprends que nous puissions être des alliés face au sionisme mais une association complète avec Égalité et Réconciliation ne saurait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • idem12 le vendredi 29 nov 2013 à 23:05

    Ma foi un bien bel article impartial et sans parti pris, bravo !!! Signé sans doute par un "journaliste" bien dans le "système"...