Dieudonné : le dérapage de Philippe Tesson

le
13
Dieudonné : le dérapage de Philippe Tesson
Dieudonné : le dérapage de Philippe Tesson

De toutes les charges lancées la semaine dernière contre Dieudonné, la plus violente est sans doute l'une de celles qui a fait le moins de bruit. Mettant en avant le caractère exceptionnel de la Shoah, le journaliste volontiers polémiste Philippe Tesson a qualifié l'humoriste accusé d'antisémitisme de «bête immonde» jeudi 9 janvier sur Radio Classique avant de souhaiter à l'antenne «sa mort par exécution par un peloton de soldats». Il aura fallu attendre ce mercredi 15 janvier pour que le célèbre journaliste de 84 ans modère ses propos sur Europe 1, évoquant une «formule de style». Retour sur ce dérapage.

«Sa mort par exécution me réjouirait profondément»

La première saillie s'est produite jeudi 9 janvier, lors de l'émission de Radio Classique, Accords / Désaccords, présentée par Guillaume Durand, et dont Philippe Tesson est un des éditorialistes. D'emblée, Guillaume Durand, qui semble connaître le point de vue de son chroniqueur sur l'affaire Dieudonné, lui demande s'il s'est calmé. «Calme, c'est difficile pour moi de l'être», s'amuse le journaliste avant de confesser être un «extrémiste dans cette affaire». «Culturellement, moralement et humainement, je suis plutôt libéral», explique-t-il avant d'enchaîner qu'«en l'occurrence», sur un enjeu tel que la Shoah, « je fais une exception à ma règle». Le génocide juif est «la chose la plus abominable que j'ai jamais vécue. Pour moi c'est innommable», lance-t-il avant d'ouvrir le feu sur Dieudonné.

«Il n'y a pas de pitié pour ça. Ce type, sa mort par exécution par un peloton de soldats me réjouirait profondément. Je peux aller jusque-là», dit-il, avant d'ajouter : «Pour moi, c'est une bête immonde, donc on le supprime et c'est tout». «Je signe et je persiste» ajoute-t-il quelques secondes plus tard, voyant que ses interlocuteurs n'admettent pas de tels propos. «N'allons pas jusque-là parce que nous sommes contre la peine de mort» ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8412500 le jeudi 16 jan 2014 à 11:48

    comment la ministre de la justice ainsi que Valls tolèrent ce genre de propos dans un pays ou la loi est stricte sur ce genre de propos c'est une honte d'entendre cela de la part d'un journaliste cher monsieur cassez -vous de ce pays ,ce pays n'a pas besoin d'individu tel que vous quand on vieux aigri et que le temps est compté on se calme

  • Technof le jeudi 16 jan 2014 à 08:07

    Appeler à l'assassinat de DD parcequ'il fait de l'humour sur le lobby juif.. Mais ce type doit être enfermé !! Même Sarraute a parlé de la Shoah comme étant devenu un Business très lucratif.

  • M3442498 le jeudi 16 jan 2014 à 07:49

    Un vrai nasie... ce type !

  • M3155433 le mercredi 15 jan 2014 à 21:56

    Toujours la meme inégalité de traitement , c'est pour ça qu'une partie des français sont exaspérés par le comportement d'une caste qui se permet tout sans etre inquièté mais n'autorise rien de l'autre . C'est a l'image du drame palestinien, amplifié là bas parce que la population est dans la misere et relativement analphabete

  • Technof le mercredi 15 jan 2014 à 21:18

    Honte à vous M Tesson

  • cavalair le mercredi 15 jan 2014 à 20:51

    Comme toujours on est tous contre la peine de mort sauf pour ses ennemis, belle mentalite journaliste de m.erde

  • M1937031 le mercredi 15 jan 2014 à 20:34

    M5062559, je n'aime pas DD, mais vu votre état d'esprit, vous méritez que Tesson vous réserve le même sort. Ce que vous dites - et que Tesson dit - est inadmissible et relève de l'appel au meurtre. Je me réserve le droit de vous faire poursuivre pour ces propos insoutenables.

  • M5062559 le mercredi 15 jan 2014 à 19:57

    Je partage les propos de TESSON sur DIEUDONNE.

  • M3493130 le mercredi 15 jan 2014 à 19:36

    Violent et condamnable. L'âge n'explique pas tout.

  • LeRaleur le mercredi 15 jan 2014 à 19:31

    Un tesson est une bouteille cassée, il va aussi se casser.