Dieudonné : la méthode Valls ne fait pas l'unanimité au PS

le
2
Plusieurs voix au sein de la majorité s'alarment d'un éventuel «retour de bâton» en cas d'invalidation des interdictions de spectacles préconisées par le ministre de l'Intérieur.

Pierre Joxe a été le premier à tirer. Jeudi dernier, sur France Inter, l'ancien ministre de l'Intérieur, aujourd'hui proche de Christiane Taubira, n'hésitait pas à «flinguer» son successeur sur sa gestion du cas Dieudonné. Pour lui, l'interdiction du spectacle de l'humoriste controversé, alors seulement suggérée par la place Beauvau, n'est pas viable juridiquement. «J'avais de meilleurs conseillers juridiques que lui», a-t-il ironisé, jugeant que le droit actuel semble «offrir toutes les garanties pour intervenir à l'égard des délits» reprochés à Dieudonné.

Mardi, c'était au tour d'un autre ancien ministre de François Mitterrand, Jack Lang, de mettre en doute l'efficacité de la circulaire de Manuel Valls visant à interdire les représentations de Dieudonné. «Je suis convaincu que...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le mercredi 8 jan 2014 à 15:20

    Il veut faire plaisir à sa femme...Plutôt qu'au PS...

  • dhote le mercredi 8 jan 2014 à 14:36

    Valls en fait trop (verbalement) il risque de se ramasser sur ce dossier et il ne l'aura pas volé.