Dieudonné à nouveau en garde à vue après la plainte d'un huissier

le
88
DIEUDONNÉ DE NOUVEAU EN GARDE À VUE APRÈS LA PLAINTE D'UN HUISSIER
DIEUDONNÉ DE NOUVEAU EN GARDE À VUE APRÈS LA PLAINTE D'UN HUISSIER

PARIS/ORLEANS (Reuters) - L'humoriste Dieudonné a de nouveau été placé en garde à vue mercredi à la gendarmerie d'Anet, dans l'Eure-et-Loir, pour une confrontation avec un huissier qui l'accuse d'avoir tiré dans sa direction, a annoncé le parquet.

Il avait déjà été auditionné mardi soir et sa compagne Noémie Montagne entendue comme témoin après une plainte pour violences déposée par un huissier, des violences que le couple dément.

Il s'agit d'une nouvelle difficulté pour Dieudonné, confronté à de multiples procédures judiciaires, notamment pour avoir proféré des propos antisémites et organisé son insolvabilité.

Selon le procureur de Chartres, Patrice Ollivier-Maurel, deux huissiers mandatés par la Direction des finances se sont présentés lundi en début de soirée au domicile du couple en Eure-et-Loir, au Mesnil-Simon, pour signifier à l'humoriste plusieurs commandements à payer.

L'un des huissiers dit avoir été reçu par Noémie Montagne qui lui a demandé de partir et "avoir identifié formellement Dieudonné qui n'a pas répondu à ses injonctions", précise-t-il dans un communiqué.

"L'huissier a regagné son véhicule et a aperçu au même moment une arme faire feu par dessus le portail. Le soir même il déposait plainte contre X tout en précisant n'avoir pas été en mesure d'identifier le porteur de cette arme", ajoute le texte.

Patrice Ollivier-Maurel précise "qu'un tir de flash ball a été caractérisé par plusieurs éléments matériels."

DIEUDONNÉ CONTESTE AVOIR ÉTÉ PRÉSENT

Mais lors d'une première garde à vue mardi soir, Dieudonné a contesté toute présence sur les lieux le soir des faits et être l'auteur du coup de feu, a précisé le parquet.

L'un des avocats de l'humoriste, Me Sanjay Mirabeau, avait expliqué mardi soir à Reuters que Noémie Montagne ignorait qu'il s'agissait d'un huissier et qu'elle croyait à une intrusion dans la propriété.

"Il n'y a eu aucun contact physique entre Noémie Montagne, Dieudonné et ces personnes qui se prétendent huissiers de justice", a précisé le défenseur mercredi sur RTL.

"Il y a des raisons de s'interroger sur l'intervention de ces huissiers dans une propriété privée à la tombée de la nuit. Ils auraient pu, aux heures ouvrables, déposer le pli ou simplement frapper à la porte", a-t-il ajouté.

La justice a tenté à plusieurs reprises de saisir des biens de l'humoriste, qu'elle soupçonne d'avoir organisé son insolvabilité, pour payer ses amendes, d'un montant de 65.000 euros, liées à ses condamnations pour propos antisémites.

Une enquête préliminaire a été ouverte récemment par le parquet de Paris sur les appels aux dons lancés Dieudonné pour payer ces sommes, selon une source judiciaire.

La justice poursuit parallèlement deux enquêtes ouvertes il y a environ un an contre Dieudonné, soupçonné d'avoir organisé son insolvabilité et aussi d'avoir blanchi de l'argent.

Après l'interdiction de plusieurs de ses représentations en province, Dieudonné a annoncé le 11 janvier l'abandon de son spectacle et en a présenté un nouveau qui a été finalement autorisé.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a toutefois souligné que l'humoriste restait sous surveillance.

Gérard Bon, avec Mourad Guichard à Orléans, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2436247 le mercredi 22 jan 2014 à 20:56

    "Dieudonné a traité Valls de "Mussolini à moitié trisomique". C'est particulièrement odieux et déplacé. En effet, sauf erreur, M Valls a un frère qui est, hélas, trisomique. L'insulte de M'Bala M'Bala revêt, dans ce contexte, une odeur ignoble et malsaine. Le respect des handicaps nécessite un minimum de savoir-vivre.Bonne soirée.

  • M2436247 le mercredi 22 jan 2014 à 20:50

    Et de plus vous affirmer qu'il y a bien quelque choses d'anti juifs. Mais pour moi le mot diatribes n'est pas adaptés. Relisez les jugements.Un simple citoyen qui avait envie de l'ouvrir ce soir.

  • M2436247 le mercredi 22 jan 2014 à 20:49

    Il y a des choses qu'on ne peut pas seulement ne pas soutenir fgino… Vous faites un amalgame, il n'y a pas que les socialistes qui condamnent les "débordements" de cet homme. TOUS les Républicains !Vous devriez aussi condamner, ou alors vous cautionner sans vouloir l'assumer.Bonne soirée à tous.

  • fgino le mercredi 22 jan 2014 à 20:41

    je ne soutiens pas DD dans ses diatribes anti juifs ... mais je soutiens encore moins la censure socialiste !

  • fgino le mercredi 22 jan 2014 à 20:39

    jean edern Hallier pamphlétaire contre la gauche de Mitterrand est mort d'un accident de vélo sans témoin !! fais gaffe DD !! ou alors mets un casque !

  • kelbelom le mercredi 22 jan 2014 à 20:32

    M2436247, je suis globalement d'accord avec vous. Toutefois, je n'aime pas du tout où le gourvement actuel place le Rubicon. Ce qui dans un certain sens, quand on voit son Chef confondre chinois et japonais, Tunisiens et Egyptiens, ... se comprend. Se comprend mais ne s'admet pas. Interdits les T-shirt, Interdits certains bonnets, Interdits de s'exprimer ... pour des gens qui en 1968 disaient interdit d'interdire ! Quelle (r)évolution !

  • M2436247 le mercredi 22 jan 2014 à 20:24

    Bonne soirée. Souhaitons aussi à M. DIEUDONNE de ne pas rester trop tard en garde à vue, car la prison ce n'est pas drôle pour personne. Et que la lumière soit faite sur ce qui s'est passé aujourd'hui. Pour cela nous sommes confiants dans la justice de notre pays.

  • LongR le mercredi 22 jan 2014 à 20:24

    @rodrigue. Meme pensée que vous. Au moins on aura essayé. Le mec dit qu'il faut le laisser parler. Pour parler il parle. Ca on peut pas dire. Mais question argument : zéro pointé. Y a pas le début d'un élément concret. Que du blabla. Allez j'y vais aussi.Bonne soirée également.

  • M2436247 le mercredi 22 jan 2014 à 20:21

    M. DIEUDONNE semble être tout sauf un républicain lorsqu'il profère des horreurs indignes. Il a mis de l'eau dans son vin, c'est bien. Mais la justice doit passer sereinement mais fermement. VALS et le pouvoir ont raison, la démocratie n'est pas incompatible avec une certaine fermeté lorsqu'on dépasse le rubicon… Citoyens républicains de droite comme de gauche, ne laissons pas se développer dans notre beau pays des lumières des agissements incompatibles avec nos valeurs humanistes.

  • LongR le mercredi 22 jan 2014 à 20:21

    @243. Si je vous suis bien. Je suis juif, je peux faire des blagues sur les juifs. Sinon, je ne peux pas , parce que ça ne vous fait pas rire ? Sinon, soyez plus clair.