Didier Deschamps, né pour gagner

le
0
Didier Deschamps, né pour gagner
Didier Deschamps, né pour gagner

Il n'a jamais été le plus talentueux ni le plus glamour. Pourtant, il a quasiment tout réussi comme joueur, et commence à le faire comme entraîneur. Didier Deschamps a un talent discret mais précieux : il sait comment gagner.

Une Coupe du monde, un Euro, deux Ligues des champions, une floppée de championnats et quelques coupes nationales. Didier Deschamps a construit l'un des palmarès les plus impressionnants du football français, et mondial. Sans la virtuosité de Zidane, le sens du but de Platini ou même la technique insolente de Paul Pogba. Avec autre chose. Une volonté plus forte, et la certitude que le travail paie si l'on entre sur le terrain pour gagner. D'où cette carrière prodigieuse, sublimée par 103 sélections en équipe de France dont 52 comme capitaine. La première base de cette réussite ? Avoir su regarder la réalité en face : " Je n'étais pas un joueur spectaculaire, j'ai dû compenser par d'autres choses. " Ces autres choses, c'est entre autres de se mettre au service du collectif. " À partir du moment où je n'avais pas de problèmes sur mon jeu ou sur moi-même, mon temps je le consacrais aux autres. " Un profil psychologique qui fait rêver le technicien à la retraite Daniel Jeandupeux, car " autant Zinédine Zidane, on pouvait se demander où le positionner pour l'utiliser au mieux sans perturber l'équilibre de l'équipe, autant un entraîneur ne doit pas s'occuper du 6, c'est lui qui doit s'occuper de l'équipe, avoir une vision de ce qu'il faut faire et de ce que ses partenaires doivent faire. Souvent, c'est le cœur, mais aussi le cerveau de l'équipe. Et dans ce rôle, Deschamps était exceptionnel même s'il ne régalait pas forcément à regarder jouer. " Ce que Landry Chauvin, directeur de la formation à Rennes, résume d'une autre manière : " Zidane n'a besoin de personne pour être Ballon d'or, réaliser des gestes exceptionnels, mais il a besoin de Didier Deschamps pour gagner des titres. " Tout simplement parce que " si plein de joueurs ont les qualités techniques de Didier Deschamps, très peu ont pu avoir la même énergie dans les tripes et cette faculté à œuvrer pour l'équipe et la faire gagner ", estime Mathieu Bideau, directeur du recrutement pour le centre de formation de Nantes.

" Cela n'a pas toujours marché pour lui "


Des aptitudes mentales donnent aujourd'hui à la Dèche l'image d'un vainqueur perpétuel. Champion du monde comme joueur, champion de France comme entraîneur, et sauveur de la nation comme sélectionneur lors de France-Ukraine, après lequel c'est lui qui est porté en…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant