Didier Deschamps dans le viseur de la justice

le
1
Didier Deschamps, photo d'illustration.
Didier Deschamps, photo d'illustration.

Une nouvelle menace plane sur l'Euro 2016. Après Karim Benzema, c'est à Didier Deschamps que la justice s'intéresse. Selon le JDD, le nom du champion du monde en 1998 apparaît dans le cadre de l'enquête sur les transferts douteux à l'Olympique de Marseille. Guillaume Cotelle, le juge en charge du dossier, s'interrogerait en effet sur les conditions de départ du club de l'actuel sélectionneur de l'équipe de France.

En décembre 2015, il a signé une "ordonnance de commission d'expert" visant l'actuel patron des Bleus. Il s'intéresse aux conditions de son départ de l'OM en juillet 2012, après avoir entraîné le club depuis 2009. Or, Didier Deschamps était lié à son club jusqu'en 2013 et devait, en cas de départ anticipé, verser des indemnités à son employeur à titre de préjudice subi, révèle le JDD.

900 000 euros touchés lors de son départ ?

Officiellement, l'expertise doit déterminer si Didier Deschamps a été amené à "verser des indemnités à l'OM, si oui de quel montant ?", réclame le juge. Cette question cache en fait des soupçons d'éventuels abus de biens sociaux car non seulement Didier Deschamps n'aurait rien versé au club qu'il quittait mais il aurait, en outre, reçu une indemnité de départ. "Deschamps, au lieu de verser l'indemnité qu'il aurait dû verser, est parti avec de l'argent", a ainsi confié une source liée à l'OM au JDD.

L'entraîneur aurait ainsi touché 900...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 8 mois

    les a-t-il déclarés aux impôts ?