Didier Camels intéressé par la reprise du volailler Doux

le
0
L'homme d'affaires, notamment à l'origine du redressement de la marque Le Tanneur et de la renaissance en compétition d'Alpine Renault, rachèterait pour plusieurs dizaines de millions d'euros la créance de la banque Barclays.

Près d'un an après le dépôt de bilan de Doux, l'ancien géant de la volaille est à un tournant de son histoire. Il présente ce mardi après-midi une première ébauche de son plan de continuation devant le tribunal de commerce de Quimper. Une audience au cours de laquelle les administrateurs judiciaires devraient demander la prolongation de six mois de la période d'observation et, surtout, annoncer l'arrivée d'un nouvel homme fort au capital, aux côtés de la famille Doux.

Selon plusieurs sources, ce financier aux allures de chevalier blanc pourrait être Didier Calmels, spécialiste du retournement d'entreprise, à travers son holding personnel Développement & Partenariat. L'homme d'affaires, qui a notamment été à l'origine du redresse...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant