Diarra, la dette de " je " 

le
0
Diarra, la dette de " je " 
Diarra, la dette de " je " 

Absent depuis le 26 août, Lassana Diarra a plus fait parler de lui en dehors du terrain que sur la pelouse ces derniers mois. Manque de bol : ce n'est pas là qu'il est le meilleur. Et si, pour le joueur, l'urgence est en partie financière depuis sa condamnation à verser 10 millions d'euros au Lokomotiv Moscou, les attentes autour de celui qui doit être le patron de l'OM sur le pré sont également sportives.

Les Rita Mitsouko ne s'en doutaient peut-être pas en 1986, mais les mariages blancs finissent comme les histoires d'amour. Blanc et bleu, l'union entre l'Olympique de Marseille et Lassana Diarra n'a pas une gueule de conte de fées. Pas décidé à finir dans les bras maladroits de Zambo Anguissa, l'OM s'accroche à un amoureux frivole qui revient dormir au bercail, faute de mieux. Absent depuis le 26 août et une victoire à Lorient (0-2) en raison d'une blessure au dos, l'international français aurait pu ne jamais rejouer sous les ordres de Franck Passi. "Je pense que c'était mon dernier match sous le maillot marseillais", avait-il notamment déclaré à L'Équipe, au sortir du Moustoir, avant de poursuivre : " On ne sait jamais ce qui peut se passer, mais il y a de grandes chances que je quitte l'Olympique de Marseille. " Du bol, Lassana Diarra n'en a pas eu, et c'est bien avec le maillot de Marseille qu'il devrait retrouver les terrains ce dimanche face à Metz. Un retour au sportif aux allures de grand bol d'air pour un OM en manque de patron et pour un Lass à l'image de son club : lost in transition.

Le Père Noël est une star


C'était la grande nouvelle de la semaine à la Commanderie : le retour de Lassana Diarra est imminent. Noël avant l'heure, notamment pour Karim Rekik, heureux comme un gosse en conférence de presse : " Quand il n'est pas là, on se sent différents. Il a beaucoup de qualités en tant que joueur et en tant qu'homme. Il fait partie des leaders du groupe. On est contents de le récupérer. " Content, le principal intéressé semble également l'être. Surmotivé à l'entraînement, l'international français aurait, selon La Provence, demandé un peu de rab au préparateur physique de l'OM pour être au top. La condition sine qua non de son retour selon Franck Passi : " Quand il entre sur un terrain, il veut être Lass' Diarra. C'est une star, ce n'est pas n'importe qui. Et il ne veut pas que les gens voient la moitié de Lass' Diarra ou le quart. On essaie de le pousser, mais il se connaît très bien, c'est à lui de décider. "


Une vraie bonne nouvelle pour l'OM quand on sait que les récentes…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant