Diane 35 : l'inquiétude des femmes

le
0
Elles sont nombreuses à changer de comportement, depuis les révélations concernant les pilules contraceptives.

Centres de planning familial, cabinets gynéco en ville, pharmacies... Dans les salles d'attente ou au guichet, chacun dresse le même constat: la polémique sur le danger des pilules contraceptives affole l'opinion. Ces dernières semaines, un afflux d'appels et de consultations liés au phénomène reflète l'inquiétude des femmes.

«Nous sommes submergés, avoue ­Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Planning familial. Les médecins et les femmes qui travaillent dans les centres de planification (76 associations départementales, NDLR) sont assaillis de coups de fil et de questions sur le sujet. La défiance et l'angoisse globales à l'égard de la pilule crée aujourd'hui une panique générale et constitue pour demain un réel problème: la remise en cause de l'accès à la contraception moderne.»

Depuis le début de la polémique, en décembre de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant